Publicité.



Hervé Morin à Matignon pour évoquer les grands dossiers normands avec Manuel Valls


Publié le Lundi 18 Janvier 2016 à 19:22 l Actualisé le 19/01 - 13:29


L'amélioration de la ligne Le Havre - Rouen - Paris a été un des sujets de discussions entre Manuel Valls et Hervé Morin (@infoNormandie)
L'amélioration de la ligne Le Havre - Rouen - Paris a été un des sujets de discussions entre Manuel Valls et Hervé Morin (@infoNormandie)
Hervé Morin, président de la Région Normandie, a rencontré, ce lundi après-midi, le Premier ministre, Manuel Valls, à l'Hôtel Matignon. Cette rencontre a permis aux deux hommes d'échanger sur les grands dossiers régionaux. Hervé Morin a notamment formulé des demandes précises concernant les dessertes ferroviaires et le contrat de plan Etat-Région et a rappelé ses engagements en faveur de l’apprentissage.

Voici en résumé les dossiers qui ont été évoqués : 
 
  • Dessertes ferroviaires
Hervé Morin a fait part au Premier ministre de sa volonté d’obtenir rapidement de l’État des investissements en matériel pour améliorer la situation du transport ferroviaire en Normandie - principalement sur les deux grandes lignes : Paris - Rouen - Le Havre et Paris - Caen - Cherbourg - en contrepartie de la reprise de la gouvernance des Intercités par la Région.
 
« La Région est prête à prendre la gouvernance des trains Intercités mais en contrepartie, il faut que l’Etat soit au rendez-vous de ses propres responsabilités et qu’il lance un vrai plan de rattrapage pour les dessertes ferroviaires normandes. Ces lignes appartiennent à l’État, elles sont gérées par l’État. De plus, si l’on veut relancer la croissance, favoriser l’industrie ferroviaire en difficulté, il faut acheter des trains pour la Normandie » a déclaré le président de la Région Normandie.
 
  • Contrat de plan Etat-Région
Concernant le contrat de plan Etat-Région, l'élu normand a demandé à Manuel Valls sa renégociation immédiate pour permettre les investissements, en particulier "pour les routes et l’accès au très haut-débit, dont les Normands ont besoin".
 
  • Apprentissage
« Compte tenu de l’incohérence de la politique d’apprentissage menée par le gouvernement, celui-ci s’est effondré et la situation est aujourd’hui catastrophique pour les plus de 18 ans. C’est pourquoi, avant même la fin du grenelle de l’apprentissage, j’ai fait savoir au Premier ministre que j’étais prêt à engager des mesures fortes pour l’apprentissage notamment en faveur des plus de 18 ans », a indiqué Hervé Morin.

Le Premier ministre s’est engagé pour sa part à procéder à un examen rapide et approfondi de ces différents points dans la perspective du séminaire avec les Présidents de Région qui aura lieu dans les prochaines semaines, indiquent les services d'Hervé Morin, dans un communiqué.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE