Publicité.



Un Havrais de 32 ans a été condamné à deux ans de prison dont un an ferme par le tribunal correctionnel du Havre. Il a été reconnu coupable de se livrer à un trafic de stupéfiants.

Héroïne, cocaïne, cannabis : un supermarché de la drogue démantelé dans un appartement du Havre


Publié le Mardi 3 Mars 2015 à 11:39 l Actualisé le 03/03 - 12:26


Dans l'appartement du suspect, les policiers ont saisi un éventail de produits stupéfiants par petite quantité (Photo d'illustration de résine de cannabis)
Dans l'appartement du suspect, les policiers ont saisi un éventail de produits stupéfiants par petite quantité (Photo d'illustration de résine de cannabis)
Un trafic de stupéfiants a été mis au jour par les policiers le 25 février dans le quartier Danton au Havre (Seine-Maritime). De l'héroïne, de la résine de cannabis ainsi que quelques grammes de cocaïne ont été, notamment, saisis.

Une information était parvenue aux services police sur l'existence probable d'un trafic de drogue dans un appartement de la rue Lesueur. Régulièrement, selon des témoins, des inconnus étaient aperçus dans l'immeuble. La brigade des stupéfiants de la sûreté urbaine du Havre, épaulée par la brigade anti-criminalité, a donc mis en place une discrère surveillance. Ils ont pu ainsi identifizer le trafic à partir de l'appartement d'un homme de 32 ans. 

Héroïne, cocaïne, cannabis...

L'interpellation, le 25 février vers 15h15, d'un consommateur qui ressortait de l'immeuble avec une barrette de haschich a permis de conforter leurs supiscions et d'investir dans la foulée l'appartement suspect. Au cours de la perquisition de ce dernier, transformé en véritable supermarché de la drogue,  les policiers ont découvert 55 grammes d'héroïne, 20 grammes de résine de cannabis, 6 grammes de cocaïne, une centaine d'euros en liquide, une feuille de comptes, deux téléphones portables, ainsi que du matériel destiné à la culture de plants de cannabis. 

Interpellé, le locataire, sans profession, a d'abord affirmé qu les produits stupéfiants découverts chez lui étaient destinés à sa consommation personnelle. Une version qui n'a pas convaincus les enquêteurs. De fait, les tests salivaires pratiqués sur le mis en cause étaient négatifs, confirmant ainsi que le Havrais ne consommait pas de produits stupéfiants.

Un an de prison ferme

Interrogé à plusieurs reprises, l'individu, dont la garde à vue a été prolongée, a fini par admettre qu'il dépannait de temps en temps des amis consommateurs dans le besoin. Plus que des amis, il avait des clients réguliers qui venaient s'approvisionner chez lui comme l'exploitation de ses téléphones en ont attesté.

Présenté vendredi à un magistrat du parquet du Havre, le trafiquant a été jugé en comparution immédiate pour détention, cession et importation de produits stupéfiants, devant le tribunal correctionnel. Il a écopé de deux ans d'emprisonnement dont un an ferme avec mandat de dépôt à l'issue de l'audience.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE