Hélicoptère et chien pisteur à la recherche d'un disparu en Seine-Maritime


Mardi 7 Mai 2013 à 18:33 l Actualisé Mardi 7 Mai 2013 - 22:12



Le chien pisteur de la gendarmerie est souvent très efficace dans les recherches de personne (photo d'illustration)
Le chien pisteur de la gendarmerie est souvent très efficace dans les recherches de personne (photo d'illustration)
La compagnie de gendarmerie de Rouen a déployé les grands moyens lundi 6 mai pour retrouver un homme porté disparu par sa famille. Inquiet de l'absence de leur fils âgé de 56 ans, mais qui vit chez eux à Boissay, dans le canton de Buchy (Seine-Maritime) , des parents ont alerté la gendarmerie vers 15 heures. L'homme est malade et souffre de schizophrénie, il est donc considéré comme vulnérable.

Une trentaine de gendarmes épaulés par le chien pisteur de l'équipe cynophile de Neufchâtel-en-Bray ont ratissé le village et les alentours tout l'après-midi et en début de soirée. Le disparu ne pouvait pas être parti bien loin. Des témoins ont affirmé l'avoir vu en divers points de la commune. Jouait-il à cache-cache avec les gendarmes ? La question s'est à un moment posée.

L'hélicoptère de la gendarmerie mobilisé aussi

Ne retrouvant pas sa trace mais sachant qu'il se trouvait dans le bourg qu'il connait bien, les gendarmes ont allégé vers 22 heures le dispositif de recherches qui avait quand même mobilisé, durant quelques heures, l'hélicoptère de la gendarmerie basé à Amiens (Somme).

Le quinquagénaire a finalement été retrouvé, sain et sauf, au petit matin ce mardi 7 avril par des agriculteurs qui se rendaient dans leurs champs. L'homme errait comme une âme en peine dans les rues de Boissay, après avoir passé une nuit à la belle étoile.









Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com