Publicité.



Hauts-de-Rouen : un inconnu pénètre dans le poste de police et asperge les fonctionnaires de gaz lacrymogène


Publié le Mardi 15 Juillet 2014 à 17:49 l Actualisé le 16/07 - 19:55


Hauts-de-Rouen : un inconnu pénètre dans le poste de police et asperge les fonctionnaires de gaz lacrymogène
SEINE-MARITIME. Un homme encagoulé et ganté a fait irruption dans le poste de police des Sapins, place Alfred-de-Musset sur les Hauts-de-Rouen, et a aspergé de gaz lacrymogène les fonctionnaires qui se trouvaient à l'accueil.

Il était 16h30, ce mardi 15 juillet, lorsque les faits se sont produits. Ils ont duré quelques secondes, si bien que les policiers, sous l'effet de surprise mais surtout aveuglés, n'ont pas eu la possibilité de se lancer à la poursuite de l'agresseur qui a pris la fuite à vélo. Il est activement recherché.

Selon nos informations, il n'y pas eu de blessé.

Des faits similaires déjà signalés

Des recherches sont actuellement en cours ce mardi après-midi pour tenter de retrouver l'individu, dont le signalement a été communiqué à toutes les patrouilles. L'exploitation de la vidéo surveillance du poste de police devrait permettre d'apporter de précieux éléments aux enquêteurs sur le mode opératoire et sur l'agresseur lui-même.

Des faits similaires se sont déjà produits sur les Hauts-de-Rouen. Les victimes sont des ouvriers qui travaillent sur des chantiers et qui ont été aspergés de gaz lacrymogène par un inconnu. S'agit-il du même ? Il est encore trop tôt pour le dire.

L'auteur présumé des faits déféré ce mercredi soir au palais de justice


Un homme de 31 ans, dont la description correspond à celui recherché a été interpellé à 16 h 50 par les policiers de la brigade spécialisée de terrain (BST), affectée à la zone de sécurité prioritaire des Hauts-de-Rouen. Le suspect, originaire du quartier de la Houssière à Saint-Etienne-du-Rouvray était au volant d'une Peugeot 206 lorsqu'il a été intercepté rue Geogres Braque.
Dans son véhicule, les policiers ont découvert des pièces à conviction : un emballage de cagoule et un manteau noir qui dégageait une odeur de gaz lacrymogène. Jawad, connu des services de police, a été placé en garde à vue. Il a été déféré ce mercredi soir devant un magistrat du parquet de Rouen, à l'issue de sa garde à vue. Il a reconnu les faits. Jawad sera poursuivi pour violences avec arme par destination. Il a été placé sous contrôle judiciaire en attendant son procès devant le tribunal correctionnel de Rouen à une date ultérieure.


 





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE