Haute-Normandie : Manifestations contre le racisme, les rythmes scolaires et l'EPR de Penly


Samedi 30 Novembre 2013 à 19:21 l Actualisé Samedi 30 Novembre 2013 - 20:15



Des manifestations étaient organisées ce samedi 30 novembre à Rouen et à Evreux. La plus importante, en nombre - elle a rassemblé 250 personnes contre le racisme - s'est déroulée dans la capitale haut-normande.

Plusieurs associations qui militent contre le racisme et l'antisémitisme - Licra, Ligue des Droits de l'homme, Amnesty International, Fédération des syndicats unifiés (FSU) - appelaient à un rassemblement devant le palais de justice à 15 heures, dans le cadre d'une action nationale.

250 personnes environ, selon la police, ont été comptabilisés au plus fort de la manifestation qui a été ponctuée par des slogans, banderoles et distribution de tracts. Elle s'est déroulée dans le calme.

A Evreux, une manifestation similaire, a rassemblé une dizaine de personnes devant le Miroir d'eau.

Rythmes scolaires : les "gilets jaunes" mobilisés

Les parents d'élèves de Ferrière-Haut-Clocher maintiennent la pression contre la mise en place des nouveaux rythmes scolaires (Photo d'illustration)
Les parents d'élèves de Ferrière-Haut-Clocher maintiennent la pression contre la mise en place des nouveaux rythmes scolaires (Photo d'illustration)
Toujours à Evreux, une autre manifestation était organisée par le collectifs des "gilets jaunes" de l'école de Ferrières-Haut-Clocher, dans le canton de Conches-en-Ouche, qui s'opposent à la loi Peillon et en particulier à la mise en place des rythmes scolaires. Un peu moins d'une centaine de parents d'élèves s'est rassemblée à partir de 13 h 30 devant la préfecture de l'Eure.

Le cortège parti du boulevard Georges Chauvin, a emprunté les rues de Verdun et de l'Horloge, avant de prendre la direction de l'hôtel de ville . Là, après une halte de quelques minutes, le temps de faire une photo, les manifestants ont repris le chemin de la préfecture via la rue du docteur Oursel et Joséphine, en centre ville.

Le cortège s'est disloqué dans le calme vers 15 h 20.

Enfin, une troisième manifestation, contre le projet d'EPR à la centrale nucléaire de Penly, a réuni une quinzaine de membres du comité anti-nucléaire qui ont distribué des tracts vers 14 heures devant la gare SNCF de Rouen.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com