Haine anti-flics : les policiers de Seine-Maritime manifestent leur colère


Jeudi 19 Mai 2016 à 12:31 l Actualisé Jeudi 19 Mai 2016 - 16:54



Une centaine de fonctionnaires se sont rassemblés devant l'hôtel de police, rue Bisout de Barneville à Rouen
Une centaine de fonctionnaires se sont rassemblés devant l'hôtel de police, rue Bisout de Barneville à Rouen
La colère monte dans les rangs des forces de l'ordre soumises à une pression de la rue sans précédent depuis le début des manifestations contre la loi Travail.

Hier à Paris, une voiture de police a été prise d'assaut par quelques casseurs qui ont brisé les vitres du véhicules avec des barres de fer puis l'ont incendiée à l'aide d'un cocktail Molotov. Les policiers à bord ont preuve de beaucoup de sang froid, et n'ont pas utilisé leur arme de service.

Trop c'est trop disent les syndicats de police, tous confondus. C'est pourquoi à leur initiative l'ensemble des fonctionnaires de police ont été appelés à manifester calmement et publiquement pour dénoncer cette haine anti-flics.

A Rouen, une centaine de policiers se sont ainsi rassemblés mercredi à midi devant l'hôtel de police, rue Brisout-de-Barneville, pour exprimer leur ras-le-bol. Un rassemblement similaire s'est tenu au Havre.

Mardi, lors d'une manifestation à Lyon (Rhône) un fonctionnaire de police a été grièvement blessé par un jet de projectile.

"Les policiers et les gendarmes engagés pour la sécurité des citoyens et des manifestants méritent respect et gratitude", ne cesse de répéter le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.







Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com