Gruchet-le-Valasse : ils faisaient la quête pour une association humanitaire mais encaissaient l'argent


Vendredi 26 Septembre 2014 à 12:28 l Actualisé Vendredi 26 Septembre 2014 - 12:51



Des policiers de Bolbec, en mission de surveillance hier jeudi, dans le centre commercial Carrefour, à Gruchet-le-Valasse (Seine-Maritime) ont eu leur attention attirée par le comportement de deux hommes qui accostaient les clients pour leur demander de l'argent.

Pour être plus convaincants auprès des passants, ils agitaient une feuille à l'entête d'une association humanitaire "Librenfance" qui a son siège à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis). Cette association, qui existe bien, mène des actions contre le viol, l'excision et la famine en Afrique.

Invités à s'expliquer sur la nature de cette quête, les deux individus n'ont pas été en mesure de livrer une version vérifiable. Ils ont donc été ramenés au commissariat pour être auditionnés par les hommes de la brigade de sûreté urbaine (BSU) de Bolbec.

Les policiers ont pris contact avec Librenfance pour vérifier les dires des suspects, mais l'association a indiqué qu'elle fonctionnait selon le principe des promesses de dons et n'encaissait jamais, sur la voie publique, de l'argent en liquide.

Les mis en cause, sont âgés de 35 et 25 ans et domiciliés dans le Val d'Oise, respectivement à Argenteuil et Cergy-Pontoise. Le premier est de nationalité Ivoirienne, le second Français d'origine Ivoirienne.









Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com