Gros incendies cet après-midi en Seine-Maritime : les pompiers sur tous les fronts


Mercredi 20 Juillet 2016 à 17:40

Les pompiers n'ont pas chômé cet après-midi (illustration)
Les pompiers n'ont pas chômé cet après-midi (illustration)
Les sapeurs-pompiers de Seine-Maritime ont été très sollicités ce mercredi 20 juillet sur le front des incendies. Ils sont intervenus à Épreville, à Bellengreville et à Saint-Pierre-lès-Elbeuf.

• La remorque en feu se propage
à un champ de blé à Epreville


Ils sont d'abord intervenus vers 11h40 route d'Yport à Épreville pour un feu de remorque transportant une centaine de ballots de paille. L'incendie s'est rapidement propagé au tracteur et à un champ de blé fauché, détruisant une superficie de 15 hectares de récoltes.

Les pompiers ont dû déployer de gros moyens (6 engins mobilisés) pour empêcher que le feu se propage à une parcelle de lin et à une habitation situées à proximité.

Il n'y a pas eu de blessé. Les pompiers ont procédé également au refroidissement d'une citerne de gaz propane.

L'incendie, qui a mobilisé 25 soldats du feu, a été circonscrit vers 15 heures. Son origine n'a pas été déterminée dans l'immédiat.

• Trois hectares détruits à Bellengreville

Vers midi et demi, c'est un feu de roll baler, un engin agricole, dans un champ de blé au lieu-dit Saint-Sulpice à Bellengreville, dans le secteur d'Envermeu, qui a nécessité l'intervention de quatre engins et de 16 sapeurs-pompiers. L'incendie a détruit quelque 3 hectares de blé fauché. Il n'y a pas eu de victime.

• Des habitations menacées par un feu
de thuyas à Saint-Pierre-lès-Elbeuf


Enfin, en milieu d'après-midi, vers 16h15, une haie de thuyas s'est enflammée sur une trentaine de mètres pour des raisons inconnues, résidence de l'Oison à Saint-Pierre-lès-Elbeuf. Trois lances ont été mises en action pour enrayer la propagation des flammes à trois habitations voisines.

Au cours de l'intervention, les sapeurs-pompiers ont jugé nécessaire, par précaution, d'évacuer neuf personnes. Aucun blessé n'a été signalé. L'origine du sinistre est inconnue. La piste d'un acte criminel n'est pas écartée.














Publicité.











PUBLICITE








PUBLICITE










Suivez-nous sur Facebook