Grand-Quevilly : six casseurs, auteurs de dégradations à une station de métro, arrêtés cette nuit


Vendredi 23 Octobre 2015 à 11:05 l Actualisé Vendredi 23 Octobre 2015 - 14:52



Les six jeunes gens ont été placés en garde à vue à l'hôtel de police de Rouen, après avoir commis des dégradations sur les installations de la station du métrobus des Princes
Les six jeunes gens ont été placés en garde à vue à l'hôtel de police de Rouen, après avoir commis des dégradations sur les installations de la station du métrobus des Princes
Six jeunes gens ont été interpellés cette nuit de jeudi à vendredi, peu avant 23 heures, par la brigade anti-criminalité (BAC) alors qu'ils venaient de commettre des dégradations à une station du métrobus, avenue des Provinces à Grand-Quevilly.

C'est un témoin des faits qui a signalé au Centre d'information et de commandement (police-secours) que des individus s'en prenaient aux installations de la station des Provinces.

A leur arrivée sur place, les hommes en civil de la BAC observent en effet qu'un individu s'attaque au distributeur de tickets de transport à coups de pied et de poing. Un autre gesticule sur le toit de l'abri-bus, tandis qu'un troisième est surpris en train de mettre le feu à un tas de papiers entreposés sur un banc.

Les policiers constatent également que trois poubelles situées à proximité ont été incendiées.

Les casseurs sont interpellés en flagrant délit et ramenés à l'hôtel de police de Rouen où ils sont placés en garde à vue pour destruction de bien public par substance incendiaire. Ils sont âgés entre 17 et 21 ans et domiciliés à Grand-Quevilly.
 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com