Grand-Couronne : il mettait le feu aux voitures par désoeuvrement


Vendredi 28 Mars 2014 à 13:08 l Actualisé Vendredi 28 Mars 2014 - 13:55



L'incendiaire présumé mettait le feu à des voitures du quartier des Bouttières où il habite  @Google Maps
L'incendiaire présumé mettait le feu à des voitures du quartier des Bouttières où il habite @Google Maps
SEINE-MARITIME - L'auteur présumé d'une série d'incendies de voitures à Grand-Couronne a été interpellé mercredi 26 mars vers 20 h 30 par les policiers du Groupe de sécurité de proximité (GSP). L'incendiaire a pu être identifié grâce à des témoignages recueillis auprès d'habitants de la cité des Bouttières, qui ont pu donner une description assez précise d'un suspect, mais également à travers l'exploitation d'enregistrements de caméras de vidéosurveillance.

Toujours entre 20 h et 23 h 

Le 11 mars dernier, rue Georges Braque, un véhicule Scénic Renault est entièrement brûlé, dans la soirée. Il est le premier d'une série de six incendies qui semblent d'origine criminelle. Le lendemain, en effet, puis le surlendemain, et encore le 21 mars trois autres véhicules sont incendiés dans cette même cité des Bouttières, notamment rue de Seelze. Le mode opératoire est le même et les faits se déroulent toujours entre 20 h et 23 h. Au total, six voitures calcinées plus trois autres endommagées à cause de la propagation des flammes.

Il reconnaît seulement deux incendies

Les investigations des policiers du Groupe de voie publique (GVP), en charge de ces faits à répétition, ont permis de mettre un nom sur le visage de l'incendiaire, un homme âgé de 30 ans. Ce dernier, placé en garde à vue, n'a pas donné d'explications précises sur les motifs qui l'ont poussé à se transformer en pyromane. Il a reconnu avoir brûlé seulement deux véhicules, ceux des 11 et 21 mars. Sans autre raison que « le désoeuvrement », selon lui. Il n'en voulait à personne et n'avait aucun compte à régler avec le voisinage.

La perquisition à son domicile, dans la cité des Bouttières, n'a pas apporté d'élément supplémentaire. L'incendiaire présumé devrait être déféré ce vendredi 28 mars au palais de justice en vue de sa mise en examen pour destuction volontaire par incendie. 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com