Publicité.



Gournay-en-Bray : la "strip-teaseuse" de la boite de nuit Le César's remise en liberté


Publié le Mercredi 9 Janvier 2013 à 15:00 l Actualisé le 01/01


L'affaire du César's a fait grand bruit dans le pays de Bray. Et ce n'est pas fini. Les deux gérants de la boite de nuit, le DJ et "Niki" la strip-teaseuse ont été placés en garde à vue ce mardi 8 janvier dans les locaux du Service régional de police judiciaire (SRPJ) à Rouen. Si la jeune femme a été remise en liberté dans la soirée après plusieurs auditions, les trois autres ont vu la prolongation de leur à vue. Ils pourraient être présentés ce jeudi à un magistrat du parquet de Rouen.

Relations sexuelles

Dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre dernier, le César's, une discothèque de Gournay-en-Bray (Seine-Maritime) faisait l'objet d'une descente de la police judiciaire sur réquisition de la procureure de la République de Dieppe, Valérie Cadignan.

Les enquêteurs constataient alors de nombreuses infractions, dont l'une d'elles conduisait à la fermeture administrative de l'établissement. Cette nuit-là en effet, une strip-teaseuse, Niky pour les intimes, avait été invitée (ou s'était invitée ?) par les patrons de la discothèque à venir dévoiler ses charmes devant le public. Seulement voilà, selon les investigations policières, elle aurait eu des relations sexuelles avec des clients, dont de très jeunes gens clients, des mineurs.

"Un peu exhibitionniste"

Dans la presse, la jeune femme âgée de 30 ans affirme que ce soir-là elle était venue pour  fêter son anniversaire, et non pas pour faire le strip-tease programmé par la boite de nuit.

Niki qui se décrit comme une libertine, "un peu exhibitionniste, mais pas une professionnelle" reconnaît, dans un entretien à paris-normandie.fr, avoir pratiqué cette nuit du 30 novembre "trois, quatre, ou quatre, cinq fellations. Je ne me souviens plus très bien. J'étais dans un état second", affirme-t-elle. " On me reproche aujourd'hui qu'il y avait un mineur dans le lot, mais je ne savais pas quel était l'âge de ces personnes", confie-t-elle encore.

Fermeture administrative

Dans l'immédiat, la discothèque est frappée par une mesure administrative, au moins jusqu'au 8 février date annoncée de la réouverture par ses gérants .

"Le César's sera fermé durant 2 mois pour fermeture administrative, peuvent-on lire sur le site internet  de la discothèque. "La direction est sincèrement désolée et présente ses excuses pour ce fait impromptu, indépendant de sa volonté, survenu dans la nuit du vendredi 30 novembre. Les habitués savent que ça ne s'est jamais passé ainsi auparavant".



Mots-clés :


EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE