Publicité.



Gisors (Eure) : il tente de bluffer les gendarmes en déclarant ses plaques d'immatriculation volées


Publié le Lundi 20 Juin 2016 à 14:06 l Actualisé le 20/06 - 14:06


Le 23 mai dernier, un homme se présente à la brigade de Gisors (Eure) pour déclarer le vol des plaques d’immatriculation de son véhicule. Rien d’anormal jusqu’alors.

Effectivement, sauf que l’individu est défavorablement connu des services de gendarmerie pour avoir été impliqués dans de multiples délits routiers, parmi lesquelles, conduite sans permis et sans assurance. Les gendarmes, méfiants à l’encontre de la « victime », décident de pousser les investigations à son encontre.

Ils s’aperçoivent alors que le véhicule de l’individu a fait l’objet d’une infraction à la vitesse dans la période où il déclare le vol de ses plaques d’immatriculation. Les gendarmes parviendront à démontrer la présence de l'automobiliste sur les lieux de l’infraction, constatée par un radar automatique.

Placé en garde à vue, le suspect âgé d’une trentaine d’années passe alors aux aveux. Il a reconnu avoir établi cette fausse déclaration dans le but d’échapper aux conséquences de cette nouvelle conduite sans permis et sans assurance. Il a été condamné par le tribunal d’Évreux à une peine de 9 mois de prison ferme.




EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE