Gendarmes, sous-préfète et manifestants pour la remise en service de la ligne ferroviaire Serqueux - Gisors


Lundi 16 Décembre 2013 à 11:53 l Actualisé Lundi 16 Décembre 2013 - 12:06



A l'occasion de la remise en service de la ligne ferroviaire Serqueux - Gisors ce lundi 16 décembre, une opération de sécurité a été mise en place à  8 h 30 par la gendarmerie à Ferrières-en-Bray, en présence de la sous-préfète de Dieppe, Martine Laquieze.

Il s'agissait de s'assurer que l'arrêté préfectoral interdisant la circulation des transports exceptionnels aux heures de passage des trains, c'est à dire, de 6 h  à 9 h 30 et de 16 h 30 à 20 h 30 était bien respecté. « Cette mesure est prise, dans l'attente de l'installation d'un système novateur de feu routier adapté, pour éviter tout risque de collision au droit du passage à niveau n°41 », indique-t-on à la préfecture de Seine-Maritime.
 
La gendarmerie procédera dès ce lundi à des contrôles fréquents.

Par ailleurs, un peu moins de 50 personnes ont manifesté à la même heure et au même endroit pour protester contre les horaires de trains qu'ils jugent inadaptés.
 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com