infoNormandie






Publicité.





infoNormandie.com



 







Eure.

Gaillon : un demi-kilo de drogue et 1 400€ saisis lors d'une perquisition au domicile de deux frères


Publié le Mercredi 12 Juillet 2017 à 18:27

152 grammes d'herbe de cannabis, 386 grammes de résine de cannabis et 1400 € en numéraire ont été découverts dans le logement des suspects (Photo © Gendarmerie nationale)
152 grammes d'herbe de cannabis, 386 grammes de résine de cannabis et 1400 € en numéraire ont été découverts dans le logement des suspects (Photo © Gendarmerie nationale)
A l’occasion d’une perquisition réalisée dans le cadre d'une enquête sur une suspicion d’escroquerie, les gendarmes de la compagnie de Louviers ont mis la main sur plus d'un demi-kilo de drogue (herbe et résine de cannabis) et des billets de banque de 10, 20 et 50€ .

L'affaire remonte au 11 juillet dernier. Enquêtant sur une suspicion d'escroquerie mettant en cause un jeune de 20 ans, les gendarmes de la brigade de Gaillon ont été amenés à effectuer une perquisition au domicile familial du suspect, dans une résidence de Gaillon.  

En fouillant le logement, ils ont découvert 152 grammes d'herbe de cannabis, 386 grammes de résine de cannabis, ainsi que 1400 € en numéraire, qui ont été saisis.

La drogue appartenait au grand frère

Il a été établi que l’essentiel de ces produits stupéfiants appartenait au grand frère du jeune homme mis en cause dans l’escroquerie. Les deux frères ont été interpellés. 

Le plus âgé (25 ans) est déjà connu pour des infractions à la législation sur les stupéfiants. Il a été placé en garde à vue pour acquisition, transport, détention, usage, offre et session de stupéfiants.

Déféré le 12 juillet au palais de justice d'Evreux et présenté à un magistrat du parquet, il a été jugé en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel et condamné à 6 mois d’emprisonnement avec sursis et 2 ans de mise à l'épreuve, assortis d’une obligation de soins.

L’enquête se poursuit en ce qui concerne la suspicion d’escroquerie qui a conduit également au placement en garde à vue du jeune frère.


















Publicité.













PUBLICITE













Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE