11h37 : l'assaut est terminé. Selon un dernier bilan de l'opération antiterroriste de ce matin à Saint-Denis, au nord de Paris, sept suspects ont été interpellés, un homme a été abattu par un sniper de la police, une femme kamikaze s'est faite exploser. Cinq policiers ont été légèrement blessés, lors de l'intervention.

Fusillade et assaut ce matin à Saint-Denis, dans le secteur du Stade de France, près de Paris


Publié le Mercredi 18 Novembre 2015 à 06:10 l Actualisé le 25/11 - 01:16



110 policiers du RAID, l'unité d'élite de la police, et de la BRI (brigade de recherche et d'intervention) ont été déployés ce matin à Saint-Denis (Photo d'illustration)
110 policiers du RAID, l'unité d'élite de la police, et de la BRI (brigade de recherche et d'intervention) ont été déployés ce matin à Saint-Denis (Photo d'illustration)
Des policiers ont été blessés au cours de l'assaut qui est donné ce mercredi matin à Saint-Denis, dans le secteur du Stade de France au nord de Paris, par les forces antiterroristes en lien avec les attentats de vendredi, indique l'AFP sur son site mobile, citant une source proche de l'enquête (l'information vient d'être confirmée par le ministère de l'intérieur).

Une fusillade a éclaté ce mercredi matin vers 4h30, alors que des hommes de la sous-direction antiterroriste procédaient ou s'apprêtaient à mener des perquisitions dans le cadre des attentats de vendredi soir à Paris.

Des coups de feu d'armes automatiques ont alors éclaté entre les forces de l'ordre, dont le RAID, l'unité d'élite de la police, et les auteurs, deux ou trois hommes qui seraient retranchés dans un appartement. Il y aurait parmi eux Abdelhamid Abaaoud, le commanditaire présumé des attentats de Paris.

Un passant aurait été tué lors des échanges nourris de coups de feu, selon BFMTV.

Les autorités, via les réseaux sociaux, appellent les habitants à rester chez eux jusqu'à nouvel ordre :

@PNationale: [INFO] Opérations de #police en cours: ne franchissez pas les périmètres de sécurité, vous perturbez le travail des policiers.

La mairie de Saint-Denis annonce sur son compte Twitter la fermeture des écoles situées dans un large périmètre de l'intervention policière :

@VilleSaintDenis: Ecoles fermées: brise echalas, corbillon, sorano, guesde, estree, puy pensot, valles, la source, vilar, sembat, moulin dos d'ânes, hermitage

Le cerveau des attentats de Paris ?

Selon certaines sources, Abdelhamid Abaaoud pourrait être parmi les suspects retranchés ce matin dans un appartement à Saint-Denis, au nord de Paris. Cet homme de 28 ans, d'origine belge, est présenté comme le cerveau des attaques terroristes de vendredi soir à Paris qui ont fait 132 morts et plus de 350 blessés.

Les témoignages d'internautes sur Twitter

















Publicité.



PUBLICITE





S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE












Suivez-nous sur Facebook