Publicité.



Fuite de pétrole brut sur un pipeline en Seine-Maritime : d'importants moyens mobilisés


Publié le Lundi 26 Mai 2014 à 10:46 l Actualisé le 26/05 - 18:46


La fuite sur le pipeline a été constatée dans un champ. Un périmètre de sécurité de 300 mètres a été mis en place  et des moyens de pompage sont actuellement déployés (Photo DR)
La fuite sur le pipeline a été constatée dans un champ. Un périmètre de sécurité de 300 mètres a été mis en place et des moyens de pompage sont actuellement déployés (Photo DR)
Depuis ce lundi matin, 6 heures, d'importants moyens sont engagés pour tenter d'endiguer une fuite de pétrole brut sur le pipeline souterrain reliant le terminal pétrolier du Havre à la raffinerie de Grandpuits (Seine et Marne), au lieudit "Le Hode" sur la commune de Saint Vigor d’Ymonville en Seine-Maritime.

Le plan de surveillance et d’intervention (PSI) a été déclenché et un périmètre de 300 mètres a été mis en place.

Evaluation des rejets et de l'impact sur l'environnement

« Toutes les opérations de transfert de produits ont été immédiatement arrêtées et le tronçon concerné isolé », indique-t-on chez Total. « Les services publics compétents ont pris en charge l’intervention. Les équipes de Total sont mobilisées et apportent leur assistance ».
 
La fuite qui s'est produite au milieu d'une prairie, sur l'emprise du grand port maritime du Havre (GPMH), a été stoppée, précise la préfecture en milieu de matinée.
 
Une enquête est lancée pour déterminer les causes de la fuite.

De son côté, la préfecture de Seine-Maritime souligne que, après reconnaissance aérienne, « l'évaluation des rejets et de l'impact sur l'environnement est en cours ».
 
« Les services de l’Etat, notamment la DREAL, et les sapeurs-pompiers sont sur les lieux. Une reconnaissance aérienne est en cours pour déterminer l’étendue des rejets ».


Vigilance renforcée

Des équipes de la société Pipeline d’Ile de France (PLIF) et Total sont actuellement mobilisés pour procéder « dès que possible au traitement des conséquences de la fuite et réaliser les réparations nécessaires »
 
« Compte tenu de la sensibilité environnementale de la localisation, l’incident fait l’objet d’une vigilance renforcée », assurent les autorités préfectorales
 
Dans un communiqué, la société Total a « présenté ses excuses aux riverains pour les désagréments causés par cet incident ».

Des opérations de pompage sont en cours

Dans un communiqué publié ce lundi en début d'après-midi, Total indique que toutes les opérations du pipeline ont été arrêtées et le tronçon concerné a été isolé. Un périmètre de sécurité de 300 mètres a été établi.

« Les équipes de Total travaillent en coordination avec les autorités et mettent tout en oeuvre pour limiter l’impact de cette fuite », observe le groupe pétrolier

Un certain nombre de mesures ont été prises comme l'installation de barrages de rétention. Des camions de pompage sont engagés et des experts, dont ceux du FOST*, sont mobilisés sur les lieux de l'incident.

« Une enquête est lancée pour déterminer les causes de la fuite », annonce Total.
 
*Le FOST (Fast Oil Spill Team) est un centre d’expertise antipollution de Total.






EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE