Publicité.



Footballeur blessé par balles à Canteleu : le tireur interpellé par la brigade criminelle de Rouen


Publié le Mercredi 24 Février 2016 à 17:31 l Actualisé le 25/02 - 01:04


Illustration.
Illustration.
L'auteur présumé des coups de feu qui ont blessé grièvement un joueur de football d'Elbeuf, lors d'une rencontre opposant une équipe d'Elbeuf et de Canteleu le 31 janvier dernier, a été formellement identifié et interpellé par la brigade criminelle de la sûreté départementale de Seine-Maritime. Le mis en cause, âgé de 22 ans, a nié farouchement les faits lors de sa garde à vue qui a été prolongée pour les besoins de l'enquête.

Le dimanche 31 janvier, dans l'après-midi, une violente altercation avait éclaté entre deux hommes dans les vestiaires de l'équipe d'Elbeuf qui jouait alors sur le stade de Canteleu, près de Rouen. Le coup d'envoi de la deuxième mi-temps avait toutefois été donné par l'arbitre après que le calme soit revenu.

Il tire à deux reprises

Mais alors que le match avait repris, une nouvelle altercation éclatait entre les deux hommes en dehors du terrain. L'un des protagonistes, joueur d'une des équipes de Canteleu, sortait une arme de poing et tirait à deux reprises sur le joueur de l'équipe d'Elbeuf, assis sur le banc de touche. De retour au vestiaire, ce dernier, âgé de 29 ans, constatait qu'il était sérieusement blessé au niveau d'une cuisse et d'un coude. Il était transporté au CHU de Rouen où il faisait l'objet d'une intervention chirurgicale. Il s'est vu prescrire 21 jours d'incapacité temporaire de travail (ITT).

Le tireur et deux complices avaient pris la fuite sans être inquiétés. Ils étaient depuis activement recherchés par les hommes de la brigade criminelle en charge des investigations.

Des témoignages déterminants

Les policiers disposaient d'un certain nombre d'éléments mais pas suffisamment pour "accrocher" l'auteur des faits qualifiés de tentative de meurtre. Les auditions des témoins, qu'ils soient de Canteleu ou d'Elbeuf, et de la victime ont toutefois été déterminants puisqu'elles ont permis d'identifier formellement le tireur.

Parallèlement, les enquêteurs ont procédé à des investigations très poussées, notamment en matière de police technique. Ils sont parvenus ainsi à confondre le tireur et les deux individus âgés de 26 et 21 ans qui l'accompagnaient le jour des faits.

L'arme n'a pas été retrouvée

Interpellés lundi vers 17 heures, près de chez eux, à Canteleu, alors qu'il revenaient de travailler sur un chantier dans le Val d'Oise, le tireur et un des complices ont été placés immédiatement en garde à vue à l'hôtel de police de Rouen. Le troisième a été interpellé le lendemain.

Des perquisitions effectuées au domicile respectif des suspects n'ont cependant pas permis de retrouver l'arme.

Excès de virilité

En revanche, l'enquête a permis d'établir un lien entre cette affaire et une rixe qui avait opposé l'auteur des coups de feu et la victime lors d'une rencontre de football le 8 novembre dernier, l'un reprochant à l'autre son excès de virilité.


Les deux principaux mis en cause ont été déférés ce mercredi après-midi devant un magistrat du parquet de Rouen, qui devait ouvrir une information judiciaire pour tentative de meurtre et violences volontaires aggravées.




EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE