Les policiers de Fécamp ont réussi une belle prise en interpellant un malfaiteur très actif, dimanche 30 mars. Ce suspect âgé de 30 ans et originaire de Reims (Marne) est soupçonné d'agressions dont les victimes sont une personne âgée de 83 ans et une automobiliste. Il a reconnu également une tentative de cambriolage dans un bureau de tabac de Fécamp.

Fécamp : Il gaze une femme de 83 ans, vole le sac à main d'une automobiliste et tente de cambrioler un tabac


Mercredi 2 Avril 2014 à 12:08 l Actualisé Mercredi 2 Avril 2014 - 13:03



Le vol à la portière est une technique répandue dans le sud de la France (Photo d'illustration/Le Figaro)
Le vol à la portière est une technique répandue dans le sud de la France (Photo d'illustration/Le Figaro)
Tout commence samedi 29 mars. Peu avant midi, une femme âgée de 83 ans vient déposer plainte au commissariat de Fécamp. Elle déclare avoir été victime d'une agression alors qu'elle revenait de faire ses courses. Les faits sont survenus vers 10 heures à l'angle des rues Destouville et Saint-Léger. Un individu est arrivé derrière elle par surprise, lui a aspergé le visage de gaz lacrymogène et lui a arraché son sac contenant des médicaments, sa carte vitale et les clés de son habitation avant de partir en courant.
L'octogénaire n'est pas en mesure de fournir un signalement de son agresseur.

Sa victime tente de le suivre

Le même jour, en début de soirée, une automobiliste informe les policiers qu'elle a été victime du vol "à la portière" de son sac à main vers 20 h 40 rue de la Vicomté, toujours à Fécamp. Elle quittait un stationnement au volant de son véhicule lorsqu'un homme a ouvert brusquement la portière côté passager et a dérobé le sac à main entreposé sur le siège avant. La victime a tenté de suivre en voiture son agresseur, mais dans le flot de circulation elle a fini par le perdre de vue. En revanche, elle a pu donner une description physique précise de l'individu, ainsi que de certains éléments vestimentaires.

Ces informations vont s'avérer très précieuses aux policiers qui, le lendemain, dimanche 30 mars, repèrent un homme correspondant au signalement. Le suspect se trouve place du Général de Gaulle. Il semble observer les passants et plus particulièrement les femmes seules. Les policiers décident de le suivre discrètement.

C'est alors qu'ils s'aperçoivent que leur cible s'intéresse à une jeune femme, mais au moment où il s'apprête à lui arracher son sac, il est dérangé par l'arrivée d'un passant. A cet instant, les policiers passent à l'action et l'individu est interpellé sans difficulté. Il est en possession d'une bombe lacrymogène et d'un couteau de cuisine. L'homme reconnaît spontanément avoir commis une agression sur une vieille dame. Il est ramené au commissariat où il est placé en garde à vue.

Un gros besoin d'argent

Au cours de l'interrogatoire, il avouera également le vol d'un sac à main dit "à la portière" et d'avoir tenté de cambrioler un bureau de tabac de la rue Arquaise le 27 mars vers 20 h 30 dans le but de dérober des cartouches de cigarettes. Le mis en cause a expliqué aux enquêteurs qu'il avait besoin un gros d'argent pour rembourser une dette. Originaire de Reims, il est arrivé, selon ses déclarations, il y a deux semaines à Fécamp où il est hébergé chez une connaissance rencontrée sur les réseaux sociaux.

L'agresseur présumé a été déféré mardi au palais de justice du Havre. Il a été placé en détention provisoire à Saint-Aubin-de-Routot en attendant d'être jugé ce mercredi dans le cadre de la procédure de comparution immédiate.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com