Publicité.



Faux appels de détresse : rappel à l'ordre de la préfecture maritime


Publié le Jeudi 26 Décembre 2013 à 10:36 l Actualisé le 26/12 - 10:39


Le mercredi 25 décembre, vers 20h45, les sémaphores du cap de la Hève (Seine-Maritime) puis de Villerville (Calvados) ont reçu un appel de détresse (mayday) par radio VHF. Le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Jobourg a déclenché une opération de recherches.
 
Après investigation rapide et contacts avec des navires sur zone et des capitaineries des ports environnants, le CROSS Jobourg a mobilisé l'hélicoptère EC-225 de la Marine nationale basé à Cherbourg.
 
Vers 22h, après de nombreuses tentatives de contacts, le sémaphore de Villerville échange une brève conversation avec une personne sur VHF 16 qui indique être au port du Havre, avoir procédé à des essais radio et être à l'origine des maydays. Tout contact a été rompu par la suite.
 
La préfecture maritime de la Manche et de le mer du Nord rappelle que tout appel de détresse est nécessairement pris au sérieux par les CROSS, et qu'il mobilise le plus souvent des moyens matériels et humains importants. Outre son coût (hélicoptère), une telle opération mobilise les moyens de sauvetage inutilement tandis qu'un véritable appel de détresse pourrait être lancé au même moment.



Mots-clés : Seine-Maritime


EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE