Eure.

Fausse alerte à l'attentat au centre d'essais Renault à Aubevoye : 500 salariés évacués


Mercredi 28 Juin 2017 à 15:42

Le centre technique et d'essais de Renault, implanté à Aubevoye près de Gaillon (Eure) a été entièrement évacué ce mercredi matin dans le cadre du dispositif Vigipirate renforcé.

Vers 8h30, la gendarmerie a été avisée que des inscriptions faisant référence à l'état islamique et à Daech avaient été découvertes sur une porte d'entrée de l'établissement. Le principe de précaution a été immédiatement appliqué. Quelque 500 salariés du centre d'essais ont été évacués vers l'extérieur.

Les locaux passés au peigne fin

Le service de déminage de la sécurité civile de Versailles (Yvelines) a été appelé à intervenir afin de procéder à une levée de doute. La totalité du site, aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur a été passé au peigne fin, pendant près de trois heures, par les gendarmes et les agents de sécurité de l'entreprise. Aucun colis suspect ou engin explosif n'a été retrouvé.

Le dispositif de sécurité a été levé à 11h30 et le personnel a pu alors réintégrer les locaux.

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie. La cellule d'identification criminelle (CIC) a été chargée des constatations. 











Publicité.














PUBLICITE










Suivez-nous sur Facebook
















cookieassistant.com