Expulsion des migrants du Port de Dieppe : l’audience de référé se tiendra vendredi 1er avril


Mardi 29 Mars 2016 à 14:40 l Actualisé Mercredi 30 Mars 2016 - 15:51



Face à l’augmentation du nombre de migrants, Hervé Morin, président de la Région Normandie et président du Syndicat mixte du Port de Dieppe, a saisi en fin de semaine dernière le Tribunal administratif de Rouen en référé pour demander l’expulsion des migrants sur le domaine portuaire avec le concours de la force publique. Vue l’extrême urgence, le juge des référés a fixé l’audience le vendredi 1er avril.

Suite à leur visite, le 23 mars dernier, sur le port de Dieppe, Hervé Morin et Pascal Martin, président du Département de la Seine-Maritime, avaient annoncé leur volonté commune de faire évacuer d’urgence les migrants du domaine portuaire.

Afin d’acter cette décision, la Région a déposé une requête en référé au Tribunal administratif vendredi dernier. L’occupation illégale du domaine maritime avait, au préalable, été constatée par un huissier de justice.

"Le développement du port de Dieppe impose un environnement sécurisé. Ce développement est incompatible avec la présence de migrants dont les conditions de vie, dans des logements de fortune, sont par ailleurs intolérables", affirment les deux élus normands.







Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com