Publicité.



Exercice de sécurité civile sur l'A28 en Seine-Maritime : un test de secours grandeur nature


Publié le Mardi 12 Mai 2015 à 16:53 l Actualisé le 12/05 - 23:35


Collision entre un autocar et une voiture sur l'A28 : c'est le scénario imaginé pour cet exercice grandeur nature (Photo Préfecture de Seine-Maritime)
Collision entre un autocar et une voiture sur l'A28 : c'est le scénario imaginé pour cet exercice grandeur nature (Photo Préfecture de Seine-Maritime)
L'exercice de sécurité civile organisé dans la soirée de lundi 11 mai sur une portion de l'autoroute A28 dans le secteur de Neufchâtel-en-Bray (Seine-Maritime) a permis de tester la réactivité des secours et en même temps la parfaite coordination des intervenants.

Pendant plus de 5 heures (de 20h30 à 2 heures du matin) chacun a pu vérifier et mesurer l'utilité d'un tel exercice qui s'inscrit dans le cadre du plan Orsec (ex plan rouge).
Deux morts et de nombreux blessés graves
Le scénario imaginé pour l'occasion mettait en scène une collision extrêmement grave, sur l'A28, impliquant un autocar et une voiture, après la perte, par un automobiliste, d’un matelas sur la chaussée. Suite à l’impact, le bus a percuté la pile d’un pont à hauteur de Fesques, dans le sens Rouen-Abbeville. Bilan : deux morts et de nombreux blessés graves.

L'intérêt de cet exercice, lundi soir, était de se mettre en situation. De tester le plan de secours adapté à la situation. C'est-à-dire d'"apporter une réponse immédiate à tout accident ou événement catastrophique provoquant ou susceptible de provoquer un nombre important de victimes".
250 intervenants mobilisés
A cette occasion, l’autoroute A 28 a été fermée à la circulation dans les 2 sens entre les échangeurs n° 8 "Pays de Bray" et n°6 "Callengeville" à partir de 19h et jusque tard dans la nuit. Des déviations ont été mises en place.

Près de 250 intervenants ont été mobilisés (Préfecture, pompiers, gendarmes, SAMU, la Dirno).  Le scénario a été élaboré par le Service interministériel régional des Affaires civiles et Économiques de Défense et de Protection Civile (SIRACEDPC) de la préfecture, en coordination avec les services intervenants.
Cellule de crise et poste médical avancé
"Le plan de secours ORSEC est appliqué chaque fois que les moyens d'intervention locaux disponibles apparaissent insuffisants pour faire face à la situation initiale ou prévisible ou que les opérations à engager s'avèrent complexes et nécessitent une étroite collaboration de l'action des services de secours et des forces de l'ordre", explique-t-on à la préfecture.

Ce déclenchement s’est traduit par une mobilisation massive de moyens humains et matériels. Le préfet a mis en place une cellule de crise au centre opérationnel départemental (COD) de la préfecture, ainsi qu'un poste de commandement opérationnel (PCO) et un poste médical avancé (PMA) sur le site de l'accident.

Cet exercice avait été programmé pour le 8 décembre 2014, mais en raison de conditions météorologiques défavorables (verglas et brouillard givrant) il avait dû être annulé au dernier moment.

 LIRE AUSSI  Seine-Maritime : l'autoroute A 28 fermée lundi 11 mai pour un exercice de sécurité civile



Mots-clés : A28, exercice, Rouen, Seine-Maritime


EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE