Le conducteur d'une Twingo est soupçonné d'avoir percuté un piéton ce samedi matin route de Conches à Evreux. L'automobiliste, en état d'ivresse, a pris la fuite mais par un heureux concours de circonstance sa voiture a pu être identifiée. Il est en garde à vue.

Evreux : un jeune piéton grièvement blessé, fauché par une voiture qui prend la fuite


Samedi 4 Avril 2015 à 18:07 l Actualisé Samedi 4 Avril 2015 - 19:40



@Illustration - Le conducteur de la Twingo qui aurait fauché un jeune piéton ce matin à Evreux a été placé en garde à vue. Il est actuellement entendu par les enquêteurs de la permanence judiciaire à Evreux.
@Illustration - Le conducteur de la Twingo qui aurait fauché un jeune piéton ce matin à Evreux a été placé en garde à vue. Il est actuellement entendu par les enquêteurs de la permanence judiciaire à Evreux.
Un automobiliste a été placé en garde à vue au commissariat d'Evreux, ce samedi en début d'après-midi pour blessures involontaires et délit de fuite.  Il est soupçonné d'avoir, au volant d'une Twingo, fauché et grièvement bessé un jeune homme de 20 ans qui marchait sur le bas-côté de la route de Conches, à Evreux, ce matin.

La victime a été découverte vers 5h30, par des passants qui ont alerté les secours. Le jeune homme était conscient à l'arrivée des sapeurs-pompiers qui lui ont prodigué les premier soins d'urgence. Souffrant d'un traumatsime crânien et d'une fracture à une jambe, il a été transporté au service des urgences du centre hospitalier de Cambolle où il devait subir une intervention chirurgicale dans la matinée. Le médecin qui l'a examiné a délivré une interruption totale de travail (ITT) de 90 jours. Son pronostic vital n'est pas engagé.

Des morceaux de Twingo retrouvés sur place

Les policiers d'Evreux ont ouvert immédiatement une enquête pour "blessures involontaires et délit de fuite" à l'encontre du conducteur qui a renversé le piéton. Des recherches ont été lancées après que les enquêteurs ont pu établir, grâce à des éléments retrouvés sur les lieux de l'accident (un morceau de phare et un rétroviseur) qu'il s'agissait vraisemblamement d'une Renault Twingo. 

Un message a aussitôt été diffusé par radio à toutes les patrouilles de police et de gendarmerie. C'est ainsi que les policiers ébroïciens ont pu apprendre que les gendarmes étaient intervenus ce matin pour un différend conjugal à Saint-Sébastien-de-Morsent. A cette occasion, ils avaient appris que le concubin, auteur de violences sur sa compagne, avait quitté les lieux à bord d'une Twingo avant leur arrivée.

Interpellé près du centre hospitalier

L'identification du véhicule devait toutefois conduire les policiers au domicile du propriétaire de cette voiture, place Rabelais, dans le quartier de la Madeleine, à Evreux. La Twingo accidentée était sur parking de l'immeuble. Mais lorsque les fonctionnaires se sont présentés à l'appartement, ils ont été accueillis par le père de l'homme recherché qui leur a expliqué alors que son fils était absent, parti à l'hôpital rejoindre sa compagne.

De fait, le suspect, âgé de 35 ans, a été retrouvé et interpellé à proximité du centre hospitalier. Ramené au commissariat, il a d'abord été soumis à un dépistage d'alcoolémie qui s'est révélé positif (2,42 grammes dans le sang). Il a été placé en dégrisement puis en garde à vue par la permanence judiciaire.

Les enquêteurs devront attendre de pouvoir entendre la victime dès que son état de santé le permettra pour déterminer précisément les circonstances dans lesquelles il a été renversé.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com