Eure : un marabout interpellé après avoir tenté d'escroquer une vieille dame de 91 ans


Jeudi 18 Juin 2015 à 20:15 l Actualisé Jeudi 18 Juin 2015 - 23:50



Le pseudo marabout soupçonné d'une tentative d'escroquerie a été placé en garde à vue par les gendarmes d'Ecos (Illustration)
Le pseudo marabout soupçonné d'une tentative d'escroquerie a été placé en garde à vue par les gendarmes d'Ecos (Illustration)
Après les faux policiers, les faux employés des eaux, voici les faux (ou vrais...) marabouts. Une personne âgée de 91 ans, domiciliée à Fontenay (Eure) en a fait les frais le 4 juin dernier.

Ce sont les enfants de la victime qui ont raconté l'histoire aux gendarmes d'Ecos. Leur mère a reçu la visite d'un pseudo marabout. Ce dernier, après quelques incantations, des chants et la promesse du sacrifice d'une vache repart avec quatre chèques d'un montant total de 5 050€..

Les gendarmes procèdent immédiatement à une enquête de voisinage qui leur permet de recueillir de précieuses informations, dont  l'immatriculation complète du véhicule resté stationné à quelques mètres de l'habitation de la vieille dame.

Trois suspects interpellés à Rouen

L'information est diffusée aux services de police de Rouen, ville où le propriétaire du véhicule identifié est supposé demeurer. Tout va alors très vite :  deux heures après l' intervention, la police contrôle le véhicule avec trois hommes à son bord. Ces suspects sont interpellés et placés en garde à vue le temps de faire toute la lumière sur cette affaire.

La fouille réalisée sur un des individus permet de retrouver un bordereau de remise de trois chèques et le quatrième chèque dans sa poche intérieure. Les deux autres sont mis hors de cause.

Formellement identifié comme étant l'auteur de l'escroquerie, le mis en cause s'est vu notifier une convocation par officier de police judiciaire (COPJ) devant le tribunal correctionnel d'Evreux pour le mois d'octobre. Il a fait l'objet d'une procédure  pour tentative d'escroquerie au préjudice d'une personne vulnérable. Tentative parce que les chèques étant frappés d'opposition, les sommes n'ont pas été créditées sur le compte du marabout, indique la gendarmerie.









Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com