Publicité.



Eure : les racketteurs menaçaient leur victime, une femme de 20 ans, de sévices, Prison ferme


Publié le Vendredi 4 Décembre 2015 à 16:06 l Actualisé le 06/12 - 02:14


Des peines de prison ferme (24, 12 et 6 mois) ont été prononcées à l'encontre de trois jeunes gens, deux hommes et une femme, par le tribunal correctionnel d'Evreux (Eure). Les prévenus ont été reconnus coupables d'extorsions sous la menace de violences, des faits graves qui ont été commis à Fontaine-Bellanger entre le 8 octobre et le 1er décembre, date de leur interpellation.

Le 8 octobre, donc, deux hommes et une femme âgés de 19 à 20 ans s'en prennent à une jeune femme de 20 ans. Ils vont la contraindre à leur remettre de l'argent, allant jusqu'à la menacer de sévices. Les racketteurs menacent alors à plusieurs reprises leur victime pour obtenir satisfaction.

Le 29 novembre, à 18 heures précisément, les individus fixent un nouveau rendez vous à la jeune femme : ils exigent qu'elle leur remette 600 €. La victime n'est pas en possession de la somme demandée.

Qu'à cela ne tienne : les malfaiteurs l'accompagnent, sous la contrainte, jusqu'à son domicile. "La jeune femme refusant finalement de solliciter ses parents afin de leur procurer la somme exigée, les trois racketteurs lui portent des coups de pied, de poing et la traînent au sol", relate la gendarmerie.

En repartant, les racketteurs fixent un nouveau rendez-vous à la victime, le surlendemain à son domicile, "en la menaçant de divers sévices si elle n'obtempère pas à leurs injonctions".

Sans plus attendre, dès le lendemain la jeune femme décide de se rendre à la gendarmerie de Gaillon afin de déposer plainte. Elle parle aussi de ce nouveau rendez-vous aux enquêteurs.

Ainsi, lorsqu'ils se présentent le 1er décembre devant le domicile de la victime, à l'heure qui lui a été fixée, les agresseurs sont immédiatement interpellés par les gendarmes du peloton de surveillance et d'intervention (PSIG) de Louviers et remis aux enquêteurs de la brigade de Gaillon qui les placent en garde à vue.

Déférés au palais de justice d'Evreux, à l'issue des interrogatoires, les mis en cause se voient notifier par le magistrat du parquet une comparution immédiate devant le tribunal correctionnel. Ils sont respectivement condamnés à 3 ans de prison dont 1 an avec sursis pour le premier, 34 mois dont 18 mois avec sursis pour le deuxième et 18 mois dont 12 mois avec sursis pour le dernier.

Dans son jugement, le tribunal a tenu compte du passé judiciaire et du rôle tenu par chacun des protagonistes dans cette affaire d'extorsion.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE