Publicité.



Eure : les auteurs de violences gratuites sur une jeune femme et un passant condamnés


Publié le Lundi 18 Juillet 2016 à 19:13 l Actualisé le 19/07 - 01:25


Les agresseurs ont été jugés en comparution immédiate le 13 juillet (Illustration)
Les agresseurs ont été jugés en comparution immédiate le 13 juillet (Illustration)
Les deux agresseurs d'une jeune femme et d'un homme viennent d'autre condamnés à des peines de prison ferme par le tribunal correctionnel d'Évreux (Eure). Ils vont devoir par ailleurs dédommager leurs victimes.

Les faits pour lesquels ils ont été jugés en comparution immédiate le 13 juillet remontent à la semaine précédente, à Pont-Audemer. Cette nuit de jeudi à vendredi 8 juillet, vers 3 heures du matin, une femme âgée d'une vingtaine d'années est agressée en bas de son immeuble par deux individus.

Ils giflent et insultent leur victime

La victime n'est pas seule : elle discute avec des amis. Soudain, et sans raison, deux hommes âgés d'une vingtaine d'années et fortement alcoolisés s'approchent d'elle et l'insultent.

"Après quelques échanges verbaux houleux, les deux individus giflent à plusieurs reprises la jeune femme qui se défend tout d'abord puis tombe au sol sous la fureur des coups", relate la gendarmerie sur sa page Facebook. Une de ses amies tente alors de s'interposer et se fait gifler violemment à son tour. Ses lunettes sont brisées.

Un passant roué de coups

Un peu plus tard, les agresseurs de la jeune femme s’en prennent à un passant, dans une ruelle située non loin du lieu de la première agression. Ils s’acharnent sur leur victime avec une telle violence qu'ils parviennent à le faire tomber. Puis, alors que cet homme est à terre, ils continuent à lui asséner des coups de poing et des coups de pied.

Les investigations menées par les gendarmes de la communauté de brigades de Pont-Audemer, sur la base de la description physique et vestimentaire fourni par les deux victimes et les témoins permettent d'identifier les agresseurs qui sont interpellés et placés en garde à vue.

Prison ferme et dommages et intérêts

Déférés au palais de justice d'Évreux Le 13 juillet, les deux individus ont été jugés en comparution immédiate le jour même. L'un a été condamné à 1 an de prison ferme et à la révocation d'un sursis de 4 mois assortis d'un mandat de dépôt. Il a été écroué à l'issue du jugement. Le second a écopé d'un an de prison, dont 8 mois assortis d'un sursis avec une mise à l'épreuve.

En outre, ils devront verser aux victimes une somme de 3 800 euros au titre des dommages et intérêts.




EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE