Publicité.



Eure : les auteurs d'une série de cambriolages chez des commerçants du Neubourg interpellés


Publié le Jeudi 24 Septembre 2015 à 18:27 l Actualisé le 25/09 - 13:32


Soupçonnés de plusieurs vols par effraction au préjudice de commerçants essentiellement de la région du Neubourg (Eure), cinq jeunes gens devront répondre de leurs agissements devant le tribunal correctionnel d'Evreux.

Les faits qui leur sont reprochés remontent au mois de juin. Ils se sont poursuivis jusqu'à la lu-août. En l'espace de quelques semaines, les gendarmes avaient été confrontés à une série de méfaits et cambriolages. Parmi les victimes : un bowling, un pépiniériste, un bar-PMU, un hôtel, un restaurant, une épicerie, une boulangerie-pâtisserie...

Dans la majorité des cas, les cambrioleurs s'emparaient de numéraires, de spiritueux et d'appareils multi-médias. Ils ne rechignaient pas non plus à dérober des voitures pour se déplacer et commettre leurs méfaits.

Tout à une fin. Depuis des mois, les gendarmes de la communauté de brigades du Neubourg en collaboration avec le groupe d'enquête de lutte contre les cambriolages (GELAC) d'Evreux, traquaient ces cambrioleurs sans parvenir à tous les identifier. C'est chose faite.

Enquêtes de voisinage, relevés techniques et scientifiques sur les lieux, recoupement ... rien n'a été négligé par les enquêteurs. Aussi, il y a quelques jours, les gendarmes ont déployé leur filet autour de cinq suspects sérieux, dont deux (un mineur et un majeur) étaient déjà en prison pour d'autres faits.

Tout ce petit monde a été interpellé lundi matin à Bernay, Évreux, Le Neubourg et Gaillon, avec le concours du peloton de surveillance et d'intervention (PSIG) de Louviers, et ramené à la brigade du Neubourg pour être auditionné dans le cadre d'une garde à vue qui a duré 48 heures. Les mis en cause ont ainsi pu être confondus.

Ils ont été remis en liberté sur instruction du magistrat de permanence au parquet d'Evreux. Les majeurs (18, 19 et 20 ans) se sont vu notifier une convocation en justice pour le 17 décembre.

Le plus jeune, âgé de 17 ans, devra se présenter devant le juge des enfants le 18 novembre en vue de sa mise en examen. En attendant, il a regagné la maison d'arrêt où il est actuellement détenu.
 





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE