---

DEUX JEUNES FEMMES EN GARDE A VUE.

Eure : le texto évoquait un enlèvement avec séquestration, mais c'était un canular


infoNormandie / Mardi 21 Mars à 17:23

Illustration©DR
Illustration©DR
Un canular de bien mauvais goût faisant croire à un enlèvement avec séquestration va conduire prochainement deux jeunes femmes, originaires d'Evreux, devant la justice. Elles sont poursuivies pour dénonciation mensongère envers l'autorité judiciaire. 

Les faits remontent au jeudi 16 mars dernier. Ce jour-là, vers 16 heures, une habitante de Roubaix (Nord) se présente au commissariat de sa ville. Elle déclare avoir reçu sur son téléphone portable un message d'un numéro inconnu aussi étrange qu'inquiétant. Le texto laisse entendre en effet qu'une jeune fille a été séquestrée et cachée... L'auteur précise s'être assuré qu'il n'a pas été vu ni suivi.

En garde à vue pour enlèvement et séquestration

La machine policière se met en branle. Le numéro de l'expéditeur du message est rapidement localisé et permet d'identifier une jeune femme de 21 ans qui demeure à Vieil-Evreux, dans l'Eure.

Tout va alors très vite : alertés, les gendarmes se rendent au Vieil-Evreux, mais trouvent porte close. Ils apprennent que la suspecte a déménagé et habite maintenant à Evreux. Se sachant recherchée, la jeune femme se présente le soir même, à 23h30, au commissariat de police où elle est interpellée et placée en garde à vue pour enlèvement et séquestration. 

Un numéro pris au hasard

Lors de son audition, la jeune femme reconnaît être à l'origine du texto mais affirme qu'il s'agit d'un canular. Selon ses déclarations, elle indique avoir envoyé le message à un numéro pris au hasard. Sa complice et amie, âgée de 19 ans, placée en garde à vue, confirme ces déclarations.

Toutes deux ont été remises en liberté avec une convocation pour une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) à la date du 2 octobre. A défaut de se présenter devant le procureur de la République, elles seront citées à comparaître devant le tribunal correctionnel le 13 novembre prochain.











Publicité.




PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook