Publicité.



Eure : le jardinier-cambrioleur arrêté par les gendarmes était interdit de séjour aux Andelys


Publié le Mercredi 27 Mai 2015 à 19:46 l Actualisé le 28/05 - 09:04


Le cambrioleur a été condamné à 12 mois d'emprisonnement dont 6 mois ferme
Le cambrioleur a été condamné à 12 mois d'emprisonnement dont 6 mois ferme
L'auteur de plusieurs cambriolages commis dans la région des Andelys (Eure) a écopé aujourd'hui mercredi de 12 mois de prison, dont 6 avec sursis et mise a l'épreuve pendant deux ans.

Âgé de 27 ans, cet habitant de Stains, en Seine-Saint-Denis, faisait l'objet d'une interdiction de séjour aux Andelys, à la suite d'une affaire antérieure qui lui a valu d'être placé sous contrôle judiciaire.

Rapidement soupçonné d'être à l'origine d'un vol par effraction perpétré dans un cabanon de jardin d'une propriété andelysienne le 21 mai dernier, ce suspect numéro 1 a vite été repéré par les gendarmes alors qu'il effectuait des travaux de jardinage chez une voisine de la victime du cambriolage.

Il reconnait le vol, plus quelques autres...

Convoqué à la brigade des Andelys, où il s'est présenté lundi 25 mai, l'homme n'a pas tardé sous le flot des questions à reconnaitre qu'il était bien l'auteur du vol par effraction du 21 mai. Il avait dérobé un taille haie, une débroussailleuse, une tondeuse à gazon et divers outils de jardinage.

Dans le même temps, lors de son audition, il a avoué un autre cambriolage toujours dans un cabanon de jardin, une tentative et le vol, en septembre 2014, d'une remorque au préjudice déjà de la victime du 21 mai.

La remorque avait été retrouvée quelques mois plus tard à l'occasion d'une perquisition menée dans le cadre d'une autre enquête.

Le matériel retrouvé chez lui

Le matériel dérobé le 21 mai, et lors des autres cambriolages, à été retrouvé au domicile du mis en cause, en région parisienne. Il a été restitué à leurs légitimes propriétaires.

Quant à l'auteur des faits il a été déféré ce mercredi 27 mai en début d'après-midi au palais de justice d'Evreux en vue d'une comparution immédiate devant le tribunal correctionnel. Malgré sa condamnation à 6 mois de prison ferme, le cambrioleur est ressorti libre. Le tribunal n'a pas en effet délivré de mandat de dépôt.

 




EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE