Publicité.



Eure : le braqueur d'une boulangerie est identifié et arrêté par les gendarmes


Publié le Jeudi 17 Mars 2016 à 22:35 l Actualisé le 18/03 - 17:25


Le braqueur présumé d'une boulangerie de La Bonneville-sur-Iton, entre Évreux et Conches-en-Ouche, a été confondu. Il dort dans un centre éducatif fermé.

Les faits remontent au 1er mars. Vers 16h30, ce mardi-là, un inconnu fait irruption dans une boulangerie de La Bonneville-sur-Iton, dans l'Eure. Il exhibe une arme de poing (elle s'est révélée être factice) et dissimule son visage avec une écharpe et un casque de moto. Rapidement, l'individu décline ses véritables intentions : il met en joue la boulangère et se fait remettre 200 euros en liquide avant de repartir au guidon d'un scooter, volé quelques jours auparavant à Conches-en-Ouche.

Deux jours plus tard, la police municipale de Conches-en-Ouche est amenée à contrôler un scooter signalé volé. Mais au moment des vérifications, le pilote de l'engin se rebelle.

Un rapprochement est bien vite fait entre les deux affaires et les gendarmes, qui enquêtent sur le braquage de la boulangerie, décident alors de procéder à l'interpellation du jeune scootériste soupçonné d'être le braqueur recherché. L'adolescent - il est âgé de 16 ans - qui demeure à Conches-en-Ouche, est placé en garde à vue.

A l'issue de son interrogatoire, il a été déféré au palais de justice d'Evreux. Présenté à un magistrat du parquet, il s'est vu notifier son placement dans un centre éducatif fermé situé dans l'Essonne.




EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE