infoNormandie infoNormandie





Publicité.





infoNormandie.com



 







Eure : la retraitée succombe après une chute accidentelle dans un bassin de rétention d'eau à Crasville


Publié le Mercredi 13 Septembre 2017 à 21:00

La gendarmerie a ouvert une enquête (illustration)
La gendarmerie a ouvert une enquête (illustration)
Une habitante de Crasville, dans l'Eure, est décédée cet après-midi dans des circonstances que l'enquête en "recherche des causes de la mort" ouverte par la gendarmerie va devoir préciser. L'hypothèse d'un accident est privilégiée.

La retraitée, âgée de 67 ans, a été découverte par un témoin, immergée dans un bassin de rétention d'eau proche de son domicile, route de Louviers, en bordure de la route départementale 108.

Les sapeurs-pompiers sont intervenus vers 16 heures. À leur arrivée, ils ont tenté de réanimer la victime en arrêt cardio-respiratoire. En vain.

Pas de traces suspectes sur le corps

La mort de la sexagénaire a été constatée sur place par le médecin du SMUR d'Elbeuf qui a délivré un certificat de décès avec obstacle médico-légal. Un examen de corps a été ordonné par le parquet d'Évreux. Il devrait avoir lieu dans les prochaines heures (probablement jeudi matin) au funérarium de Louviers où le corps a été transporté.

Les premières constatations ont permis d'écarter "toute intervention extérieure", autrement dit la piste criminelle : "aucune trace suspecte de coups ou de blessure n'a été relevée sur le corps", a indiqué ce soir à infoNormandie, Eric Neveu, vice-procureur de la République. 

"Cette dame avait l'habitude de venir se promener avec son chien près de ce bassin de rétention. Elle venait a l'occasion y nourrir les canards", précise le magistrat.

Une chute accidentelle ?

Cette habitante disposait des clés de l'endroit confiées par la mairie. De temps en temps, principalement les jours d'intempéries, elle venait s'assurer que le bassin ne déborde pas.

Que s'est-il passé ? Des traces de ripage ont été constatées en bordure du bassin, ce qui laisse supposer que la retraitée a pu glisser et tomber dans l'eau accidentellement, avant de se noyer. 

 Les investigations à venir, en particulier l'examen de corps, devraient permettre de déterminer les causes de la mort.

[Dernière heure]. L'autopsie pratiquée par un médecin légiste au funérarium de Louviers ce jeudi 14 septembre a confirmé le décès par noyade.


















Publicité.














PUBLICITE













Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE