Eure : il conduisait depuis trois ans avec un faux permis acheté à la foire du Trône !


Mercredi 2 Juillet 2014 à 18:39 l Actualisé Mercredi 2 Juillet 2014 - 19:22



C'est en examinant minutieusement la situation du jeune homme que les gendarmes ont découvert qu'il conduisait avec un faux permis (Photo d'illustration)
C'est en examinant minutieusement la situation du jeune homme que les gendarmes ont découvert qu'il conduisait avec un faux permis (Photo d'illustration)
Un automobiliste a réussi à tromper son monde pendant au moins trois ans. Trois ans qu'il circulait avec un faux permis de conduire, sans jamais avoir attiré l'attention des gendarmes et des policiers qui ont pu le contrôler sur la route.

Tout à une fin : le 20 avril dernier, au cours d'un banal contrôle routier à Beaumont-le-Roger, les gendarmes de la communauté de brigades de Brionne sont amenés à vérifier la situation d'un conducteur de 23 ans qui demeure dans la région de Bernay. Le jeune homme est soumis à un dépistage de stupéfiants qui s'avère positif. Il est transporté à l'hôpital pour une prise de sang. En attendant les résultats, il fait donc l'objet d'une rétention administrative de son permis de conduire, tandis que son véhicule est immobilisé.

Son vrai permis avait été annulé

Les résultats sanguins, qui viennent de tomber, ont confirmé la présence de cannabis dans le sang. L'automobiliste a donc été reconvoqué par les gendarmes au début de cette semaine pour être de nouveau auditionné. Mais surtout, pour s'expliquer sur la provenance du faux permis de conduire qu'il avait en sa possession. Le jeune homme a indiqué que son permis initial a été annulé (il ne souvient plus pour quelles raisons...) et qu'il s'en est donc procuré un faux, acheté à la foire du Trône en région parisienne, il y a trois ans.

Le mis en cause a fait l'objet d'une procédure pour conduite sans permis, obstention et usage d'un faux document administratif et conduite sous l'emprise de stupéfiants. Il devra réponse de ces faits lors d'une audience du tribunal correctionnel d'Evreux après les vacances. 

 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com