Publicité.



Eure : des personnes âgées attaquées et ligotées chez elles. Qui sont ces agresseurs ?


Publié le Vendredi 30 Septembre 2016 à 18:11 l Actualisé le 02/10 - 19:15


Les enquêteurs ont procédé sur les lieux des agressions a des investigations de police technique et scientifique. La moindre trace, le moindre indice peut leur permettre de remonter jusqu'aux auteurs (illustration@gendarmerie)
Les enquêteurs ont procédé sur les lieux des agressions a des investigations de police technique et scientifique. La moindre trace, le moindre indice peut leur permettre de remonter jusqu'aux auteurs (illustration@gendarmerie)
Les auteurs de deux violentes agressions commises au domicile de personnes âgées à Tostes et à Andé, dans l'Eure, sont activement recherchés par la gendarmerie.

Hier, jeudi 29 septembre, vers 10 heures 30, trois individus se présentent au domicile d'une femme âgée de 77 ans. Ils lui demandent si elle peut leur donner de l'eau. Sans se méfier, la septuagénaire les laisse entrer.

Ligotée à une chaise

L'un des inconnus emboîte alors le pas de la vieille dame et la ceinture pour la neutraliser. Puis, avec l'aide de ses complices, il la ligote à une chaise avec du fil téléphonique. Les malfaiteurs procèdent ensuite à une fouille en règle de l'habitation. Ils font main basse sur les bijoux de la retraitée et prennent la fuite sans la libérer de ses liens.

Alertés, les gendarmes ont mis en place un plan de recherche qui n'a pas permis de retrouver les malfaiteurs. Les enquêteurs ont procédé sur les lieux de l'agression a des constatations de police technique et scientifique. Le moindre indice (relevé d'ADN ou d'empreintes) pourrait permettre d'identifier les auteurs.

Même scénario à Andé : ils attachent aussi leur victime et dérobent sa voiture

Le mode opératoire des agresseurs d'Andé est quasiment le même que celui utilisé à Tostes. S'agit-il de la même équipe de malfaiteurs ?
Le mode opératoire des agresseurs d'Andé est quasiment le même que celui utilisé à Tostes. S'agit-il de la même équipe de malfaiteurs ?
Une autre agression du même type a été constatée par la gendarmerie le 20 septembre à Andé. Là encore c'est une septuagénaire qui a été attaquée chez elle par des individus, selon un mode opératoire quasi-identique à celui utilisé à Tostes. Les malfaiteurs ont bousculé violemment la vieille dame, l'ont entravée avec des liens trouvés sur place et, après avoir fouillé son habitation, sont repartis avec sa voiture.

S'agit-il de la même équipe ? Les deux enquêtes ont été confiées à la brigade de recherche (BR) de la compagnie de gendarmerie de Louviers.

Conseils de prudence

Une nouvelle fois, la gendarmerie conseille fortement à toute personne, a fortiori aux personnes âgées, de ne pas laisser entrer chez soi un inconnu quel que soit le motif invoqué. En cas de doute, il convient de composer le 17.

De même, toute personne qui viendrait à remarquer dans son quartier des individus au comportement suspect, à pied ou en véhicule, est invitée à prendre contact avec la gendarmerie ou la police.






EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE