Publicité.



Eure : accusé d'avoir percuté volontairement un motard, un couple de rouennais interpellé


Publié le Jeudi 3 Mars 2016 à 12:08 l Actualisé le 03/03 - 14:07


Un rouennais et sa compagne ont été placés en garde à vue hier mercredi à l'hôtel de police de Rouen. Lui, âgé de 58 ans, est soupçonné de violences volontaires avec arme par destination envers un motard et défaut de permis. Elle, âgée de 47 ans, de dénonciation d'un délit imaginaire.

Les faits datent du 12 octobre 2014, à Val-de-Reuil, dans l'Eure. Ce matin-là, vers 11 heures, un motard est volontairement renversé par une voiture. Alors que le pilote a chuté sur la chaussée, l'automobiliste fait une marche arrière et tente à nouveau de le percuter. La victime a tout juste le temps de s'écarter pour ne pas être écrasée.

Un différend entre usagers ?

Les premières investigations font clairement ressortir qu'un différend entre usagers de la route est à l'origine de ces faits pour le moins graves.

Une enquête est ouverte afin d'identifier l'automobiliste qui a pris la fuite. Le motard peut d'ores et déjà fournir quelques indications sur le véhicule.

S'agit-il d'une voiture volée ? Le lendemain, une femme se présente au commissariat de Beauvoisine, à Rouen. Elle déclare avoir été victime du vol de son véhicule le 12 octobre à Darnétal, vers 10 heures, soit une heure avant l'accident à Val-de-Reuil.

Fausse déclaration de vol

Les enquêteurs du groupe d'appui judiciaire de Beauvoisine enregistrent la plainte et continuent leurs investigations. Des investigations qui vont s'avérer difficiles et longues mais qui, au bout du compte, vont être payantes.

Des éléments recueillis permettent en effet d'établir que la propriétaire du véhicule soi-disant volé était à bord de sa voiture le 12 octobre 2014 à Val-de-Reuil. Hier, mercredi 2 mars, elle est convoquée par les policiers pour s'expliquer et avoue avoir fait une fausse déclaration de vol. Elle fournit le nom de son compagnon qui conduisait le matin de l'accident.

Convoqués en justice en septembre 2016

Ce dernier, connu défavorablement des services de police, est à son tour convoqué et placé en garde à vue. Il nie d'abord les faits avant de les reconnaitre. Il conduisait alors sans permis.

Le couple qui habite les Hauts-de-Rouen, en zone de sécurité prioritaire (ZSP) été remis en liberté. Il est convoqué pour le 9 septembre 2016 devant le tribunal correctionnel de Rouen.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE