Publicité.



Eure : 57 vols par effraction au palmarès des deux cambrioleurs arrêtés par les gendarmes


Publié le Jeudi 3 Juillet 2014 à 16:38 l Actualisé le 03/07 - 17:24


Les deux suspects ont reconnu être les auteurs de 57 vols par effraction depuis le mois de mars 2013 (Photo d'illustration)
Les deux suspects ont reconnu être les auteurs de 57 vols par effraction depuis le mois de mars 2013 (Photo d'illustration)
Depuis plusieurs mois, le groupe d'enquêtes et de lutte anti-cambriolages de Bernay, le GELAC 271, travaillait sur une série de vols par effraction commis depuis le début de l'année 2013, dans la région de Bernay.

Les investigations avaient alors conduit les gendarmes, fin octobre 2013, à interpeller plusieurs suspects, dont deux avaient été mis en examen et placés en détention provisoire. Au cours de leur garde à vue, les deux cambrioleurs, âgés de 29 et 22 ans, reconnaissaient être les auteurs d'une trentaine de vols par effraction, des faits commis sur une période de huit mois.

Les enquêteurs étaient dès lors persuadés que les deux mis en cause avaient d'autres méfaits à se reprocher. Le GELAC a alors dressé une liste de tous les cambriolages signalés ces derniers mois. Mais surtout, il a décortiqué chacun d'eux pour vérifier notamment le mode opératoire mais également la nature des objets volés, les jours, les heures... 

Les objets volés étaient revendus sur Internet

Grâce à ce minutieux travail de rapprochement, les gendarmes ont ainsi pu déterminer des similitudes frappantes entre chacun de ces cambriolages. Si bien que les deux hommes, originaires des secteurs de Bernay et de Brionne, ont été de nouveau réauditionnés lundi 1er juillet, dans le cadre d'une nouvelle garde à vue.

Au cours de leur interrogatoire ils ont fini par reconnaître 27 autres vols par effraction dans des résidences principales et secondaires. Ce qui porte à 57 le nombre des cambriolages qui leur sont imputés.

Des perquisitions effectuées à leur domicile respectif, n'ont toutefois pas permis de retrouver les marchandises volées. Pour cause : elles ont été revendues au fur et à mesure sur le site internet Le Bon Coin.
 
Le fruit de la vente des objets (appareils multi média, alcools, vins, outillages, motoculteurs...)  leur aurait rapporté plus de 10 000 €.
 
Les deux hommes ont été remis en liberté avec une convocation devant le tribunal correctionnel d'Evreux, après les vacances.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE