Eure : 2 kg de résine de cannabis saisis au domicile d'un couple de trafiquants


Vendredi 26 Juin 2015 à 20:47 l Actualisé Dimanche 28 Juin 2015 - 01:24



La résine de cannabis était en partie conditionnée en plaquettes et boulettes prêts à à la revente (Photo @DR)
La résine de cannabis était en partie conditionnée en plaquettes et boulettes prêts à à la revente (Photo @DR)
Un couple de Périers-sur-Andelle, dans la vallée de l'Andelle (Eure) a été placé en garde à vue le 22 juin pour trafic de stupéfiants. A son domicile, les gendarmes de la communauté de brigades de Fleury-sur-Andelle, ont découvert 2 kg de résine de cannabis et quelques grammes d'héroïne.

L'homme, âgé de 26 ans, a été condamné en comparution immédiate à trois ans de prison dont un an ferme. Il a été écroué à l'issue de l'audience, vendredi 26 juin.

Des allées et venues suspectes

L'attention des gendarmes avait été attirée en janvier 2015 par des allées et venues suspectes et régulières dans un immeuble de Périers-sur-Andelle. Et plus particulièrement au domicile d'un couple.

Après avoir acquis la conviction que l'appartement d'une femme de 35 ans et de son compagnon est la plaque tournante d'un trafic de stupéfiants, les enquêteurs obtiennent du parquet d'Evreux l'ouverture d'une enquête préliminaire.

Une enquête de plusieurs mois

A partir de là, ils peuvent se livrer à des investigations plus fouillées et à la mise en place d'une discrète surveillance. Les éléments ainsi recueillis au fil des semaines et des mois confirment l'existence d'un trafic très actif.

Le 22 juin, avec le feu vert du procureur de la République, une vingtaine de gendarmes de la compagnie des Andelys et deux chiens anti-drogue de l'équipe cynophile d'Evreux, intervenaient à 6 heures du matin au domicile des suspects qui étaient surpris dans le sommeil. Le couple était immédiatement interpellé.

27 consommateurs auditionnés

La perquisition de l'appartement permettait donc de retrouver 2 kg de résine de cannabis dont une partie conditionnée et prête à la revente. Trois grammes d'héroïne sont également retrouvés, ainsi que le matériel nécessaire au conditionnement de la drogue.

L'homme et sa compagne sont placés en garde à vue à la gendarmerie de Fleury-sur-Andelle. Dans un même temps, 27 consommateurs, tous des clients du couple, sont convoqués par les enquêteurs pour être auditionnés. Ils sont âgés entre et 20 et 30 ans et sont domiciliés dans la Vallée de l'Andelle.

Jugé en comparution immédiate

Si la femme a été remise en liberté sur instruction du parquet au bout de 48 heures, la garde à vue de son compagnon a été portée à 96 heures.

Lors de son interrogatoire, le jeune homme a reconnu se livrer à un trafic mais il s'est refusé à préciser depuis quelle date. Il a été déféré ce vendredi 26 juin au palais de justice d'Evreux, pour être jugé en comparution immédiate.

Concernant sa compagne et les consommateurs, il appartiendra à la justice de décider de la suite à donner sur le plan pénal.
 







Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com