---

Etat d'urgence : des armes découvertes lors d'une perquisition dans l'Orne


Publié le 20 Novembre 2015 à 10:54 / Actualisé le 20/11/2015 - 22:35

Perquisitions et assignation à résidence en Seine-Maritime et dans l'Eure, saisie d'armes à feu dans l'Orne. Les services de police et de gendarmerie ont déjà effectué une quinzaine d'opérations en Haute-Normandie depuis le début de la semaine, sous l'autorité des préfets, dans le cadre des dispositions de l'état d'urgence décrété par le Président de la République après les attentats de Paris du 13 novembre.

La majorité des perquisitions administratives a eu lieu dans les agglomérations du Havre (quartier de la Mare Rouge) et de Rouen-Elbeuf (Rouen, Le Mesnil-Esnard et Bois-Guillaume), chez des particuliers ciblés par les services de renseignement . Elles ont abouti par la découverte d'aucune arme et explosif. Aucune interpellation n'a été signalée.

Dans l'Orne en revanche, "plusieurs armes", huit, dont un fusil à pompe selon nos informations, ont été saisies cette nuit de jeudi à vendredi à La Ferté Macé, près de Bagnoles-de-l'Orne. Sur la base de renseignements dont disposait la gendarmerie, une perquisition administrative a eu lieu au domicile d'un suspect, un homme de 25 ans. L'opération a mobilisé une trentaine de gendarmes, dont une équipe de la section de recherches de Caen et une équipe cynophile. 

"Cette perquisition administrative a permis la découverte de plusieurs armes. Des poursuites judiciaires sont engagées. Ces opérations ont été menées en présence du préfet et du procureur territorialement compétent", relate la préfecture de l'Orne, dans un communiqué diffusé ce vendredi matin.

Une quinzaine de policiers avaient conduit par ailleurs, la veille, une opération à Alençon visant à notifier une assignation à résidence. Parallèlement, le logement et le véhicule de cette personne ont été perquisitionnés, indique la préfecture sans plus de précision.










Publicité.



PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook