Publicité.



L'équipée sauvage de trois jeunes malfaiteurs, originaires de l'Oise, s'est terminée à l'hôtel de police de Rouen. En garde à vue, puis en prison jusqu'à leur procès.

Équipée sauvage en Seine-Maritime : 100.000€ de dégâts à l'actif de trois malfaiteurs


Publié le Lundi 14 Décembre 2015 à 14:19 l Actualisé le 14/12 - 21:40


Photo d'illustration@DR
Photo d'illustration@DR
Le périple du trio, bien connu des services de police et de la justice, commence en Seine-Maritime, à Moulineaux, une commune tranquille des bords de Seine, dans l'agglomération rouennaise.

Nous sommes dans la nuit de vendredi 11 décembre. A 4h45, police-secours est informé par la victime d'un home-jacking, un homme de 45 ans, que ses deux véhicules (un Range-Rover et une Mini Cooper) lui ont été dérobés dans la nuit.

Les malfaiteurs sont entrés dans sa demeure alors qu'il dormait et son épouse aussi et ont fait main basse également sur un ordinateur portable et une montre. Il précise n'avoir rien entendu.

Les auteurs des faits sont déjà loin pensent alors les policiers, mais ils tentent quand même d'entreprendre des recherches. Quatre équipages de la brigade anti-criminalité se mettent en piste, et se positionnent à des endroits stratégiques autour de Moulineaux.

Ils sont bien inspirés : alors en surveillance dans le secteur de Maison Brûlée, l'une des patrouilles repère la Mini Cooper. Elle est suivie par une Fiat 500 avec deux hommes à bord. Les forces de l'ordre tentent d'intercepter la voiture signalée volée mais son conducteur refuse de s'arrêter et prend la fuite après avoir roulé sur le système d'interception Stop Stick déployé sous ses roues.

Le véhicule de police se lance à ses trousses gyrophare allumé et avertisseurs en action. La course-poursuite s'arrête rue Pablo-Néruda à Petit-Quevilly, après que le fuyard ait endommagé une Alfa Roméo en stationnement.

Le conducteur est interpellé. Il refuse de décliner son identité.

Dans un même temps, un autre équipage de la BAC est parvenu à intercepter la Fiat 500 dont les deux occupants, âgés de 20 et 21 ans, son appréhendés et placés en garde à vue.

Lors des auditions, deux des trois suspects se refusent à toute déclaration. Le troisième est un peu plus loquace et raconte ainsi en détail son périple de la nuit avec ses complices.

À partir de là, les enquêteurs de la Sûreté départementale (Brigade de répression de la délinquance automobile et la Brigade de répression des cambriolages) peuvent reconstituer dans le temps la majeure partie des faits. Ils est ainsi établi qu'après le home-jacking de Moulineaux, les malfaiteurs sont repartis chacun au volant d'une voiture en direction du Havre. En faisant la course, le Range-Rover a fait une sortie de route et a défoncé le portail d'un garage automobile à Barnouville-sur-Seine. Bilan : trois véhicules hors d'état. Endommagé, le 4x4 est abandonné sur place.

La trace du trio est retrouvée à Anneville-Ambourville grâce aux papiers du Range Rover et à la montre volée à Moulineaux découverts sur les lieux d'une tentative de cambriolage. Le propriétaire, réveillé par des bruits suspects, a mis en fuite les voleurs. Il en est de même dans trois autres propriétés où la présence de lumière ou d'un chien les a dissuadés de passer à l'acte.

Le trio tente encore de commettre un car-jacking, à Saint-Ouen-de-Thouberville, dans l'Eure. Un automobiliste est abordé par les trois individus qui se font passer pour des policiers. La victime, un homme de 42 ans, prend peur et parvient à s'enfuir.

Les trois individus ont été déférés samedi au palais de justice de Rouen, à l'issue de leur garde à vue qui a été prolongée. Le magistrat de permanence du parquet a notifié leur placement en détention provisoire jusqu'à leur comparution immédiate prévue ce mardi 15 décembre.

Le montant de la casse est estimé à quelque 100.000€ selon une source policière.

Le plus âgé, celui qui a refusé de décliner son identité, a pu être identifié : il est âgé de 31 ans et réside comme ses complices dans le département de l'Oise. Il a été condamné par le passé à une peine de prison ferme en Espagne.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE