Publicité.



Elle refusait de lui faire à manger en pleine nuit : il asperge sa mère de gaz lacrymogène


Publié le Mercredi 27 Février 2013 à 12:19 l Actualisé le 27/02 - 14:56


Ludovic M. a écopé de 30 mois de prison ferme
Ludovic M. a écopé de 30 mois de prison ferme
LOUVIERS - Ludovic M. va avoir le temps de méditer sur les conséquences des violences qu'il a infligées à sa mère, âgée de 65 ans. Les juges du tribunal correctionnel d'Evreux viennent en effet de l'envoyer pour trente mois derrière les barreaux à la maison d'arrêt d'Evreux. Le jeune homme âgé de 28 ans a été reconnu coupable de violences aggravées.

La victime s'est vu prescrire trois jours d'incapacité totale de travail (ITT)

Les faits se sont produits dans la nuit de samedi à dimanche au domicile familial dans le quartier de Maison Rouge à Louviers (Eure).

Réfugié dans sa chambre

Il est un peu avant 1 heure du matin quand une voisine, réveillée par des cris dans l'appartement du dessus, alerte les services de police. A leur arrivée, les gardiens de la paix sont accueillis par la locataire des lieux qui leur explique que son fils vient de lui asperger abondamment le visage de gaz lacrymogène. La raison ? Elle refusait de lui faire à manger... à 1 heure du matin !

Réfugié dans sa chambre, en train de fumer un joint de cannabis, l'agresseur est interpellé sur le champ par les policiers. Il a encore la bonbonne de gaz lacrymogène à portée de main.

En état d'ébriété

Il est ramené au commissariat de police où il est placé en garde à vue. Avant de pouvoir être auditionné, il doit être placé en cellule de dégrisement. Le jeune homme a été contrôlé à l'ethylomètre avec un taux de 1,66 gramme par litre de sang.

Lors de son interrogatoire au petit matin, il reconnaîtra les faits dont il est soupçonné.

Au cours des investigations, les enquêteurs apprendront que Ludovic M. fait l'objet d'une fiche de recherche dans le cadre d'une procédure antérieure. Déjà, pour des violences commises sur sa mère. Et qu'il s'est vu signifier l'interdiction de se rendre au domicile de sa mère par décision d'un juge d'application des peines.

Arrêté à l'audience

Jugé en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel d'Evreux, Ludovic M. a écopé de trois ans d'emprisonnement dont un avec sursis. En état de récidive, un sursis de six mois a été également révoqué, ce qui le conduit en détention pour une durée minimum de trente mois.

Il a été arrêté à l'audience et placé sous mandat de dépôt à la maison d'arrêt d'Evreux.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE