---

Elbeuf : interpellé dans une cave en train de confectionner des doses d'héroïne


infoNormandie / Vendredi 1 Août à 14:54

La drogue, les téléphones et la balance électrionique ont été saisis par les enquêteurs (Photo DDSP)
La drogue, les téléphones et la balance électrionique ont été saisis par les enquêteurs (Photo DDSP)
Au cours d'une opération de contrôles renforcés mise en place sur réquisition du parquet, un jeune Elbeuvien de 21 ans a été interpellé alors qu'il était en possession de 99 grammes d'héroïne, 7 grammes de cocaïne, 470€ en espèce.

Jugé ce vendredi après-midi, pour trafic de stupéfiant, devant le tribunal correctionnel de Rouen, il a écopé d'une peine de 18 mois de prison ferme avec mandat de dépôt. A l'audience, il a expliqué avoir une dette envers un dealer et que c'est pour le rembourser qu'il  revendait lui-même de la drogue.

Surpris à confectionner des "bonbonnes" d'héroïne

Les faits remontent à mardi 29 juillet, en milieu d'après-midi. De nombreux policiers dont ceux de la compagnie départementale d'intervention (CDI) investissent le quartier du Puchot, à Elbeuf. Les parties communes et les caves des immeubles sont passés au peigne fin.

Au cours de cette "visite", les policiers tombent tout à fait par hasard sur un homme qui s'affère, dans une cave de l'immeuble Flandre, rue de la Rochelle, à confectionner des bonbonnes d'héroïne. A la vue des gardiens de la paix, le suspect prend la fuite et abandonne sur place une balance de précision, ainsi trois téléphones portables. L'individu ne va pas bien loin : des fonctionnaires de la CDI le "cueillent" à la sortie de l'immeuble. Il est trouvé en possession de 106 grammes de poudre (cocaïne et héroïne), d'une valeur à la revente de près de 2 000€.

Le jeune homme, originaire du quartier, est placé en garde à vue. Lors de la perquisition à son domicile, rien de compromettant n'est retrouvé.

Une liste de clients dans son téléphone portable

Auditionné par les policiers de la brigade de stupéfiants, le mis en cause reconnait avoir écoulé quelque 50 grammes d'héroïne et 5 grammes de cocaïne, au cours des trois dernières semaines, uniquement pour se faire de l'argent, n'étant pas lui même un consommateur.

Les trois téléphones portables retrouvés dans la cave ont permis aux enquêteurs d'identifier, grâce à une liste de noms répertoriés dans l'un d'eux, d'interpeller six de ses clients. Ces derniers ont été auditionnés, puis laissés libres.

La marchandise et l'argent ont été saisis : la drogue sera incinérée prochainement, tandis que les 470€ seront remis au Grasc (Agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués).

Déjà condamné à 1 ans de prison

Le jeune trafiquant présumé a été déféré au parquet jeudi, en vue d'une comparution immédiate ce vendredi. Il encourait la révocation d'un sursis : il a été condamné à 1 an de prison avec sursis et mise à l'épreuve, il y a quelques mois, déjà pour trafic de stupéfiants.

A signaler qu'un cours de cette opération, les policiers ont également saisi, dissimulée dans une cave, une plaquette de 100 grammes de résine de cannabis. 













Publicité.




PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook