Publicité.



Elbeuf : des individus barrent la route à la police pour s'opposer à une interpellation


Publié le Mercredi 23 Décembre 2015 à 13:25 l Actualisé le 23/12 - 13:25


Les policiers ont dû faire usage de gaz lacrymogène pour disperser un groupe de jeunes gens qui voulaient s'opposer à une interpellation ce mardi soir à Elbeuf (Seine-Maritime).

Il est autour de 22h30, rue Théodore Chennevières. Une patrouille de police-secours repère un homme au guidon d'un scooter MBK en très mauvais état. Le visage du pilote est entièrement dissimulé sous une cagoule. On n'aperçoit que ses yeux...

Intrigués, les policiers font signe à l'individu de s'arrêter, mais ce dernier accélère et s'enfuit. Bien que poursuivi par le véhicule de police, gyrophare et avertisseur en action, le fuyard continue sa route. Il franchit dangereusement les intersections sans respecter la signalisation.

À hauteur du carrefour entre la rue de la République et la rue Anatole France, la voiture de police fait face à un obstacle : un groupe d'individus essaie de l'empêcher de passer. Les policiers descendent et font usage de gaz lacrymogène pour les disperser.

Le pilote du deux-roues qui a rejoint le groupe est alors interpellé. A cet instant, les assaillants reviennent en direction des forces de l'ordre qui brandissent leur bonbonne de gaz lacrymogène sans avoir à l'utiliser. Le groupe hostile recule et disparaît.

Le fuyard, un elbeuvien de 25 ans, a été placé en garde à vue pour refus d'obtempérer, défaut de permis, conduite sous l'empire d'un état alcoolique et incitation à la rébellion.




EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE