Publicité.



Ecole nationale supérieure maritime au Havre : la concertation va être relancée


Publié le Mercredi 23 Octobre 2013 à 22:07 l Actualisé le 23/10 - 22:15


En plein accord avec le ministre des transports, de la mer et de la pêche, Frédéric Cuvillier, Nicolas Mayer-Rossignol, président de la Région Haute-Normandie confirme que la concertation avec les acteurs va être relancée avant toute décision concernant le projet d’établissement de l’Ecole Nationale Supérieure Maritime (ENSM).
 
« J’ai reçu les dirigeants de l'ENSM hier, en présence de M. le Préfet de région. Suite à cette réunion, j'ai obtenu auprès de M. le Ministre Frédéric Cuvillier la confirmation qu'aucune décision concernant le projet d’établissement de l’ENSM ne serait prise lors du Conseil d'Administration organisé ce jour", explique Nicolas Mayer-Rossignol, dans un communiqué publié ce mercredi 23 octobre.
 
"Une nouvelle phase de concertation va donc s'ouvrir afin de prendre en considération l'avis de tous les acteurs et l’intérêt de la Haute-Normandie. Je me réjouis de la volonté du gouvernement d'écouter les élus et, contrairement à ce que nous avons pu connaitre par le passé, de les entendre.
Il s'agit d'un sujet important qui mérite une réflexion et une concertation sérieuses. Je rappelle que le site havrais de l’ENSM fait d’ores et déjà l’objet d’investissements publics significatifs (30 M€), en particulier de la Région".
 
Le nouveau président de la Région Haute-Normandie rappelle qu'il est de sa "responsabilité de faire avancer un projet cohérent dans l’intérêt du Havre, de l’ENSM et de la Région. L’enseignement supérieur et le domaine maritime sont des enjeux stratégiques pour la Haute-Normandie, qui dispose du 1er complexe portuaire national et d'une des principales façades maritimes. L’ENSM s’inscrit également dans le développement de la vallée de la Seine et d’HAROPA. Les décisions nationales futures devront prendre en compte l'ensemble de ces éléments".

Enfin Nicolas Mayer-Rossignol  salue "la mobilisation des acteurs locaux et des élus, qu'il s'agisse des Députées Catherine Troallic, Estelle Grelier ou de l'intervention commune de mon prédécesseur Alain Le Vern et du Président de la CODAH, qui ont contribué à ce résultat".





SEINE-MARITIME | POLITIQUE | ROUEN | LE HAVRE | EURE | NORMANDIE




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE