Publicité.



Eclairage défectueux et véhicules volés : les gendarmes de la compagnie de Dieppe multiplient les contrôles


Publié le Mardi 18 Novembre 2014 à 20:16 l Actualisé le 19/11 - 00:26


Photo d'illustration d'un contrôle routier mis en place par la gendarmerie de Seine-Maritime
Photo d'illustration d'un contrôle routier mis en place par la gendarmerie de Seine-Maritime
Une cinquantaine de gendarmes a été mobilisée sur deux opérations routières ce mardi 18 novembre dans toute la zone relevant de la compétence de la compagnie de Dieppe, du Tréport à Tôtes en passant par Offranville et Envermeu...

Ce matin, de 7 h à 8 h, c'était pour une opération de prévention : il s'agissait pour les 26 militaires répartis sur quatre points de contrôle à Envermeu (D920), Tôtes (D929), Belmesnil (D927) et Saint-Martin-la-Campagne (D925), de vérifier le bon fonctionnement de l'éclairage des véhicules.

Eclairage : 59 véhicules en infraction

Le résultat a été particulièrement concluant puisqu'en une heure 59 véhicules ont été contrôlés en infraction. Pour cette fois, les gendarmes ont fait preuve de tolérance en ne verbalisant pas les contrevenants qui devront faire les réparations nécessaires avant de venir présenter leur véhicule à la gendarmerie de leur secteur. Dans le cas contraire, ils recevront chez eux une contravention de 3ème classe, soit une amende de 68€ à payer.

Cette opération éclairage sera reconduite prochainement sur d'autres axes routiers autour de Dieppe, tient à préciser le chef d'escadron Patrice Lagadec, commandant la compagnie de Dieppe.

Voitures volées : vérifications tous  azimuts

Au cours de l'après-midi, entre 15h h et 17 h, un contrôle routier a été mis en place sur la RN 27 dans le cadre de la lutte contre les véhicules volés. Pendant ces deux heures, le trentaine de gendarmes a passé au peigne fin les numéros figurant sur la carte gris des véhicules contrôlés, afin de les comparer avec les numéros de série et de moteurs.

Ces vérifications ont porté sur 86 véhicules. Au final, deux d'entre eux ont été soumis à des vérifications plus approfondies. Pour l'un, le numéro de série ne correspond pas la carte grise, pour l'autre il apparaît que le numéro de série a été limé. Les propriétaires des deux véhicules suspects seront convoqués ultérieurement à la gendarmerie, dès que les résultats de l'enquête seront connus.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE