Publicité.



Drogue : trois trafiquants présumés écroués en attendant leur procès


Publié le Mardi 17 Septembre 2013 à 15:47 l Actualisé le 18/09 - 00:24


Drogue : trois trafiquants présumés écroués en attendant leur procès
ROUEN (Seine-Maritime). Les services de police mènent la vie dure aux dealers et autres trafiquants de stupéfiants. Après l'arrestation à Caudebec-lès-Elbeuf d'un homme de 25 ans qui avait transformé sa cave en supermarché de la drogue (lire ici), les policiers rouennais viennent de confondre trois individus suspectés d'être impliqués dans un trafic de résine de cannabis.

Un demi kilo de cannabis dans la voiture

Leur interpellation remonte au 12 septembre. La compagnie départementale d'intervention (CDI) est en patrouille rue Forsait, pas très loin de l'hôtel de police de Rouen. Il est environ 19 heures. Les policiers remarquent trois individus qui gesticulent autour d'une voiture. Ils décident de les contrôler. Sur l'un d'eux, ils découvrent un morceau de résine de cannabis. Sur le deuxième, 1900 euros en liquide. Le troisième, qui est resté dans le véhicule, essaie quant à lui de cacher une sacoche contenant 500 grammes de cannabis.

Les trois hommes sont ramenés à l'hôtel de police, pour être placés en garde à vue et être entendus par les enquêteurs de la brigade de stupéfiants. Le principal suspect, âgé de 38 ans, affirme être sans domicile fixe. Malheureusement pour lui, les policiers de la brigade des stup' le connaissent bien et savent qu'ils résident chez une ex-concubine, rue Forsait justement.

De la cocaïne aussi

Au cours de la perquisition effectuée dans l'appartement de cette dernière, par le service quart judiciaire, avec le concours du chien anti-drogue Bamos, deux pochons de cocaïne sont ainsi découverts, soit au total 70 grammes de poudre. Des perquisitions sont également effectuées au domicile des deux autres à Biville-sur-Mer, près de Dieppe et à Petit-Quevilly. Aucune trace de drogue si ce n'est la saisie d'un poudre qui s'est avérée, après analyse, être du henné.

Les auditions permettent de confondre les trois suspects, dont le principal qui reconnaît s'adonner au trafic de cannabis depuis au moins deux ans. Concernant la cocaïne trouvée chez lui, il affirme servir de "nourrice" pour une de ses connaissances. Le jour de son arrestation, le 12 septembre, il était selon lui en rupture de stock de cannabis. Quant aux 1700 euros, il déclare que cet argent lui a été remis par un autre et n'être qu'un intermédiaire.

Peines de prison ferme

Quant à celui de Biville-sur-Mer, âgé de 33 ans, il avoue se fournir en cannabis auprès de son ami de la rue Forsait depuis deux ans. La drogue qu'il lui achetait servait à alimenter un petit réseau local dans l'agglomération dieppoise.

Tous les trois ont été déférés devant un magistrat du parquet de Rouen samedi 14 septembre et ont été placés sous mandat de dépôt jusqu'à leur comparution devant le tribunal correctionnel de Rouen. Leur procès s'est déroulé ce mardi 17 septembre et les trois prévenus ont écopé chacun d'une peine de prison allant de 24 mois à 6 mois ferme, assortis en partie de sursis pour deux d'entre.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE



C'est à l'affiche




Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE