Publicité.



Drame de la séparation : il s'immole dans sa voiture près de chez son ex-compagne


Publié le Samedi 9 Novembre 2013 à 15:10 l Actualisé le 09/11 - 16:51


SEINE-MARITIME - Un drame de la séparation est à l'origine de la mort d'un homme de 38 ans, ce samedi 9 novembre à Saint-Léger-du-Bourg-Denis, près de Rouen. Vers 10 h 45, des habitants d'une résidence pavillonnaire ont constaté qu'un véhicule était en feu, avec une personne à bord. Ils ont alerté les pompiers immédiatement, mais à l'arrivée des secours le conducteur n'était plus qu'une torche humaine.

Une torche humaine

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme avait aspergé sa Clio d'essence aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur avant de l'enflammer. Il l'avait stationnée à quelques mètres du domicile de son ancienne concubine, rue de Toronto. Quand les pompiers sont arrivés, le désespéré dont le corps était totalement embrasé était sorti de sa voiture en flammes en omettant de serrer le frein à main. La Clio s'est mise alors à avancer d'une dizaine de mètres, provoquant un début de panique parmi les riverains.

Rapidement, une équipe médicale du SMUR est arrivée et a procédé sur place aux premiers soins d'urgence pendant près d'une heure, avant d'évacuer la victime, qui était toujours vivante, vers le CHU de Rouen. L'homme, brûlé sur 80 % du corps, est décédé en début d'après-midi.

"Je vais te laisser en paix"

Les concubins, qui ont vécu quelques petites semaines ensemble, étaient séparés depuis la mi-septembre dernier. Une séparation qui ne se passait bien très bien. L'ex-concubin avait fait l'objet d'une mesure d'éloignement par décision judiciaire, en attendant d'être jugé prochainement, mais il continuait semble-t-il à harceler son ex. 

Selon nos informations, il avait fait parvenir une ultime lettre à son ancienne compagne pour lui dire qu'il avait compris et qu'il allait la laisser en paix. A aucun moment, il ne faisait directement allusion à sa volonté de mettre fin à ses jours.

Condamné pour tentative d'assassinat

L' enquête ouverte par les services de police a d'ores et déjà permis de mieux cerner la personnalité de cet homme, marqué par son passé judiciaire . En 1995, alors âgé de 19 ans, il avait en effet été condamné par les assises de la Seine-Maritime pour tentative d'assassinat sur son ex-amie de l'époque. Des faits qui lui ont valu de purger une peine de six années de réclusion. Lors de son procès, évoquant sa jeunesse, son avocat avait mis en avant un épisode dramatique de sa vie : il avait assisté au meurtre de sa belle mère par son père.

Ces événements auraient eu des conséquences sur le comportement de cet homme qui à chaque rupture amoureuse pouvait être violent.






EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE