SEINE-MARITIME - Laurent Silva a reconnu avoir tué sa compagne à coups de couteau dans la cuisine de leur demeure d'Ymare (Seine-Maritime). Il ne supportait pas la rupture. Sa garde à vue a été prolongée ce jeudi de 24 heures afin de permettre aux enquêteurs d'établir les circonstances et le mobile de ce drame. Le meurtrier présumé sera présenté ce vendredi à un juge d'instruction de Rouen pour une mise en examen pour homicide volontaire avec circonstances aggravantes.

Drame de la séparation à Ymare : tuée de trois coups de couteau dans le dos


Jeudi 7 Mars 2013 à 13:12 l Actualisé Vendredi 8 Mars 2013 - 00:02



La garde à vue de Laurent Silva a été prolongée ce jeudi en fin de matinée. Le meurtrier présumé de sa compagne âgée de 38 ans dans leur maison d'Ymare (Seine-Maritime), mercredi peu avant 11 heures, est toujours entendu par les enquêteurs à la gendarmerie de Boos.

L'autopsie du corps prévue dans la journée à l'institut médico-légal de Rouen devrait confirmer que la mère de famille a été tuée de trois coups de couteau portés dans le dos, après une violente dispute, selon les constatations du médecin légiste. Des traces de violences ont été relevées sur la scène de crime, laissant à penser que la victime s'est défendue. Le couteau de cuisine utilisé par Laurent Silva a été retrouvé sur place.

Découverte dans la cuisine

La victime, grièvement blessée, a été découverte dans la cuisine. Les sapeurs-pompiers ont tenté en vain de la réanimer.

Les premières investigations permettent de confirmer la thèse du drame conjugal. Laurent Silva, cadre dans une concession automobile de l'agglomération rouennaise, et Christina Barbosa étaient en instance de séparation depuis quelques mois. Une séparation qui se passait mal.

Selon nos informations, la compagne du meurtrier présumé avait, il y a six mois, fait une main courante à la gendarmerie pour déclarer que son compagnon la menaçait. Mais elle n'avait pas souhaité déposer plainte, afin que l'affaire en reste là. Elle avait alors précisé qu'elle était en cours de séparation.

Mis en examen pour "homicide volontaire"

Le drame s'est produit en l'absence des trois enfants du couple, dont deux sont nés d'une première union de Christina Barbosa.

Une information judiciaire pour "homicide volontaire" avec circonstances aggravantes sera ouverte demain vendredi lors de la présentation de Laurent Silva au juge d'instruction.

Lire aussi : Il tue sa compagne de plusieurs coups de couteau








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com