Publicité.



Douze interventions en mer : les sauveteurs sur tous les fronts sur les côtes normandes


Publié le Dimanche 17 Août 2014 à 22:11 l Actualisé le 17/08 - 22:15


Ce samedi 16 août s’est avéré relativement chargé pour les équipes de quart du CROSS Jobourg et les Sauveteurs en mer.  Douze opérations d’assistance et de sauvetage ont en effet dû être déclenchées en Manche  pour des situations fort diverses.
 
Plusieurs pannes de moteur ou avaries de tous ordres ont donné lieu à l’engagement de moyens d’intervention : à Chausey et à Ouistreham tout d’abord, dans les 2 cas au profit de vedettes de plaisance de 6 mètres avec 2 personnes à bord, puis à Bernières et à Courseulles, dans le Calvados, dans des circonstances analogues (avec respectivement 2 et 4 personnes assistées). 
 
Un peu plus tard dans l’après-midi, c’est la vedette de la SNSM du Havre qui est sortie pour prendre en charge un voilier de 11 mètres qui se trouvait dans l’incapacité de gagner le port seul en raison d’un filin bloquant son hélice et son safran.
 
Le CROSS a également été sollicité à plusieurs reprises une fois la nuit tombée.
 
L’observation d’une fusée de détresse à Saint-Vaast la Hougue, qui s’est avérée avoir été tirée depuis la terre par des individus n’ayant hélas pas pu être interceptés, est l’occasion de rappeler les conséquences de ces déclenchement injustifiés de signaux pyrotechniques de détresse. Au-delà des coûts humains et matériels que représentent ces actes irréfléchis, ils conduisent à la mobilisation de moyens d’intervention qui ne seraient dès lors plus disponibles en cas de besoin.
 
Une inquiétude, bien réelle celle-ci mais qui s’est heureusement bien terminée, a concerné deux jeunes hommes de 19 et 20 ans qui devaient rejoindre un navire au mouillage à Chausey avec une annexe pneumatique. De nuit, dans des conditions météorologiques devenant difficiles et avec une embarcation dépourvue de tout matériel de sécurité, la durée anormalement longue de leur trajet a conduit à l’engagement par le CROSS de l’hélicoptère de la sécurité civile DRAGON 50 et du patrouilleur de gendarmerie maritime GERANIUM, alors au mouillage non loin de là. Les deux jeunes gens ont finalement rejoint le voilier de leur parents sans dommage et les secours ont pu être annulés avant le décollage de l’hélicoptère.
 
Le canot tout-temps de Granville en revanche est bien sorti pour porter assistance à un voilier en panne électrique totale et perdu entre Jullouville et Granville. Les Sauveteurs en mer, aidés par le CROSS avec le concours du sémaphore du Roc, ont localisé le voilier et ses 7 occupants avant de les guider vers le port du Hérel.
 
Enfin, peu avant l’aube dimanche, le voilier de 45 pieds ELEM a demandé assistance au CROSS. En panne de moteur depuis la veille, et après plusieurs jours de mer, ses 2 occupants étaient épuisés et ne parvenaient plus à affronter seuls des conditions météorologiques défavorables et, qui plus est, appelées a se dégrader encore au cours de la journée. Le voilier se trouvant alors à une quinzaine de milles dans le Nord-Est de Barfleur, le CROSS a engagé le canot tout temps SNS 086 AMIRAL DE TOURVILLE. 
Une remorque a été passée vers 07H10 et le convoi s’est dirigé vers Cherbourg.Douze iD




EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE