SEINE-MARITIME. Le père de famille, principal suspect dans la tuerie qui a coûté la vie à sa femme et sa fille dimanche matin au Havre, a été placé sous surveillance policière à l'hôpital du Havre où il était encore ce matin dans un état critique.

Double homicide du Havre : les corps de la mère et de sa fille étaient dans la salle de bain


Lundi 21 Septembre 2015 à 11:28 l Actualisé Mardi 22 Septembre 2015 - 16:55



Le drame s'est déroulé dans un appartement de la rue Paul Marion, dimanche matin peu avant 6 heures
Le drame s'est déroulé dans un appartement de la rue Paul Marion, dimanche matin peu avant 6 heures
La thèse du double homicide sur fond de divorce se précise. Les éléments recueillis par les enquêteurs de la brigade criminelle du Havre ne laissent peu de place au doute. La mère de famille âgée de 38 ans et sa fille de 16 ans sont mortes sous les coups de couteau que le mari et père leur aurait portés dimanche matin peu avant 6 heures.

Les deux corps ensanglantés et sans vie ont été découverts dans la salle de bain de l'appartement où vivait la famille 29, rue Paul Marion, dans le quartier de l'Eure, au Havre.

Les secours ont été prévenus par des voisins qui ont entendu des cris et des appels au secours, puis plus rien. Les sapeurs-pompiers ont dû briser une fenêtre de l'appartement situé au premier étage pour pénétrer à l'intérieur.

C'est à ce moment-là, en faisant une reconnaissance dans le logement, qu'ils ont découvert trois corps, ceux d'une femme et d'une adolescente, ainsi que celui d'un homme, inanimé, allongé dans le couloir. Une arme blanche maculée de sang a été découverte à côté de lui.

Seul encore à être en vie, ce dernier a reçu des soins d'urgence sur place. Il perdait beaucoup de sang au niveau de l'abdomen. Il a été transporté aux urgences de l'hôpital Jacques Monod, dans un état critique. Selon le médecin du SAMU, son pronostic vital était alors engagé. L'auteur présumé de ce double homicide, qui a été opéré dans la journée d'hier dimanche, a été placé sous surveillance policière à l'hôpital.

Les premières constatations ont rapidement fait apparaître que l'homme, âgé 40 ans, mari et père des deux victimes, a tenté de se donner la mort. L'enquête a également permis d'établir que le drame s'est produit sur fond de procédure de divorce. 

La femme et sa fille ont été frappées à de "multiples reprises", indiquait  hier à infoNormandie  le procureur de la République, François Gosselin.

Le parquet du Havre a ordonné une autopsie des deux victimes. Elle devrait avoir lieu dans les prochaines heures à l'institut médico-légal de Rouen. 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com