Publicité.



Dix véhicules avaient brûlé dans un garage : l'incendiaire confondu par les caméras de surveillance


Publié le Vendredi 1 Mars 2013 à 23:52 l Actualisé le 02/03 - 00:36


L'auteur d'un incendie criminel dans un garage de Gonfreville-l'Orcher,risque de gros ennuis avec la justice. Grâce à la présence de caméras de surveillance, il a pu être en effet confondu par les services de police.

Les faits dont il est soupçonné, remontent au 24 février. Ce soir là, vers 22 h 50, les pompiers étaient appelés à intervenir sur un important incendie dans le garage Philippe qui sert également de fourrière. Dix voitures avaient été entièrement calcinées.

Le garage était sous vidéo-surveillance

Les premières constatations faisaient apparaître que le départ de feu provenait d'une Renault Clio, déclarée volée le 21 février et mise en fourrière dans ce garage de Gonfreville, situé route d'Oudalle près du Havre, en attendant que son propriétaire vienne la récupérer. Les indices relevés par les enquêteurs permettaient d'établir qu'il s'agissait d'un feu d'origine criminelle.

Le garage étant sous vidéoprotection, le film tourné par la caméra était saisi immédiatement par la police afin d'être visionné. Des images intéressantes qui révélaient la présence d'un inconnu dans le garage ce soir-là. On le voit notamment déverser de l'essence sur la Clio et sur deux autres véhicules stationnés à côté. Puis craquer une allumette.

Les images ne permettaient pas toutefois d'identifier l'auteur.

Des éléments troublants

Toutefois, les enquêteurs allaient s'intéresser de plus près au propriétaire de la Clio, qui avait déclaré le vol de sa voiture quelques heures après que celle-ci ne soit impliquée dans un accident matériel...

Des éléments troublants qui amenaient les policiers à vérifier l'emploi du temps de cet homme âgé de 28 ans et demeurant la région havraise. Il devenait alors un suspect potentiel. Le 27 février, il était ainsi interpellé et placé en garde à vue à l'hôtel de police du Havre. Lors de son interrogatoire, il niait en bloc être l'auteur de l'incendie, affirmant qu'il n'avait pas quitté son appartement ce 24 février au soir.

Son téléphone portable a parlé

Des affirmations qui allaient être rapidement contredites par l'examen du film de la vidéo-surveillance installée dans le hall de son immeuble et qui le montre clairement quitter son domicile avec un sac en plastique rempli de bouteilles et ...une heure avant l'incendie du garage. Ce sac plastique reconnaissable sera d'ailleurs retrouvé sur les lieux de l'incendie.

Les policiers iront jusqu'à exploiter les données de géolocalisation de son téléphone portable. Données qui confirmeront qu'il était bien à Gonfreville-l'Orcher ce soir-là, à proximité du garage Philippe.

Face à tous ces éléments de preuve, le suspect dont la garde à vue sera prolongée, refusera désormais de parler aux enquêteurs, se réfugiant dans un silence le plus absolu. Il a néanmoins été présenté ce vendredi après-midi à un magistrat du parquet du Havre.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE