Publicité.



Après deux ans d'enquête, les gendarmes et la police judiciaire de Haute-Normandie sont parvenus à identifier et arrêter l'auteur présumé d'une série d'attaques à l'explosif de distributeurs automatiques de billets (DAB). S'il n'a jamais réussi à voler le moindre billet, il a fait de gros dégâts, estimés à 450 000€

Distributeurs de banques attaqués à l'explosif : un Eurois de 24 ans placé en détention provisoire


Publié le Lundi 9 Mars 2015 à 17:42 l Actualisé le 10/03 - 13:28


Dominique Laurens, procureur de la République, s'est félicitée de la parfaite collaboration entre les services de police judiciaire et la gendarmerie nationale dans cette enquête (Photo@infoNormandie)
Dominique Laurens, procureur de la République, s'est félicitée de la parfaite collaboration entre les services de police judiciaire et la gendarmerie nationale dans cette enquête (Photo@infoNormandie)
Un homme de 24 ans, originaire de l'Eure, a été placé en détention provisoire dans le cadre de la série d'attaques à l'explosif de distributeurs automatiques de billets (DAB) commis dans l'Eure, la Seine-Martime et l'Eure-et-Loir, dans le courant de 2013.

Le malfaiteur a pu être identifié et confondu grâce à des empreintes ADN prélevées par les enquêteurs lors de l'attaque d'un DAB à Brionne (Eure) le 20 avril 2013.

450 000€ de dégâts

Interpellé le 4 mars et placé en garde à vue, il a reconnu trois des six faits qui lui sont imputés, ceux de Buchy (Seine-Maritime), de Beaumont-le-Roger et de Brionne donc, dans l'Eure.

Lors de son audition, il a confié aux enquêteurs avoir finalement renoncé à s'attaquer aux distributeurs de billets parce qu'il ne parvenait pas à ses fins. A chaque fois, en effet, il repartait bredouille sans jamais avoir pu ouvrir le coffre mais en laissant derrière lui des dégradations parfois très importantes. Le préjudice total, en terme de dégâts matériels, est estimé à 450.000 euros, selon Jean-Michel Bolusset, directeur adjoint du Service régional de police judiciaire de Normandie.

L'appât du gain et de l'argent facile

Le jeune homme s'attaquait aux DAB toujours selon le même mode opératoire, en utilisant une substance gazeuse explosive. Il arrivait sur les lieux et en repartait au guidon d'un vélo afin de passer inaperçu d'éventuels témoins. Puis il rejoignait son véhicule garé un peu plus loin, à l'écart.

C'est l'appât du gain, de l'argent facile qui l'a poussé à commettre ces attaques, a-t-il affirmé aux enquêteurs. Il agissait seul, sans complices, selon lui.   

Impliqué dans un trafic d'armes

Les policiers du SRPJ de Rouen et de la Section recherches (SR) de la gendarmerie qui ont travaillé "main dans la main" sur cette affaire délicate sont néanmoins parvenus à remonter jusqu'à l'auteur présumé, inconnu jusqu'alors de leurs services, après qu'il a été impliqué entre-temps dans un trafic et détention d'armes.

Dans le cadre de cette enquête d'envergure nationale, baptisée "Armes 66", son ADN avait été prélevé par la police technique et scientifique et transmis au Fichier national automatisé des empreintes génétiques (FNAEG). C'est donc en comparant ces empreintes que le jeune homme a pu être confondu.

Il encourt 10 ans de prison

Décrit par la procureure de la République Dominique Laurens, comme quelqu'un de "bien inséré socialement et intellectuellement", le jeune homme, "sans emploi stable", vivait chez ses parents et n'avait jamais vraiment fait parler de lui avant cette affaire d'armes.

Mis en examen pour "destruction d'un bien d'autrui dangereux pour les personnes", le malfaiteur présumé, qui a été placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention (JLD), encourt une peine d'emprisonnement de dix ans maximum. 
 

Des attaques dans l'Eure, l'Eure-et-Loir et la Seine-Maritime

Saint-Sébastien-de-Morsent (Eure), nuit du 24 janvier 2013 : première attaque au préjudice de la Société Générale

Gravigny, près d'Evreux, nuit du mardi 29 au mercredi 30 janvier 2013 :Des malfaiteurs attaquent le distributeur de billets de la Poste à l'explosif

Anet (Eure-et-Loir), dans la nuit de lundi 11 à mardi 12 février 2013 :  Nouvelle attaque à l'explosif d'un distributeur de billets de La Poste

Beaumont-le-Roger, nuit de lundi 11 à mardi 12 mars 2013 :  Le distributeur de billets de La Poste attaqué à l'explosif 

Brionne, nuit du vendredi 19 au samedi 20 avril 2013 : Le distributeur de billets attaqué à l'explosif à la Société Générale

 




EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE